Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

400 ans d'histoire, au moulin du Poulet.

Après la traversée de la route du Médoc, un bief de dérivation faisait tourner le moulin du Poulet à Cante-Loup et rejoint la jalle qui devient le canal Despartins jusqu'à l'embouchure sur la Garonne. Construit sur la seigneurie d'Agassac, ce bâtiment appartient à la même famille, les Castaing/Constantin, depuis plus de 400 ans, mais pourrait être bien plus ancien… C'est Odette, une descendante, qui y réside actuellement en compagnie de son mari, Georges. Leur moulin a été aménagé en habitation moderne, tout en gardant son cachet et ses deux meules même si le moulin a cessé de moudre le grain en octobre 1960.

L'eau coule sous la maison : avant de prendre leur retraite dans ce site totalement original, avec l'eau qui coule sous la maison, le couple a tenu un commerce de laine en Bretagne mais surtout une grande papeterie cours Victor-Hugo à Bordeaux.

Outre son moulin, Odette a hérité d'une autre tradition, celle de siéger au conseil municipal.

Elle y a œuvré dans les années 70, travaillant au service de l'école, de la cantine scolaire, du bureau d'aide sociale. Elle a également beaucoup œuvré pour la paroisse : chorale, liturgie, concert, patronage… Et, à 93 ans bientôt, elle n'a rien perdu de son impatience et de son esprit vif. Elle aime à raconter l'histoire de sa famille, son père le meunier, sa grand-mère…, et à montrer ses documents très anciens dont elle est très fière, des actes de vente, de mariage, des conflits de l'eau… datant du début du XVIIème siècle, trésors qu'elle accepte de partager avec Cathie et Henri Bret, qui retranscrivent inlassablement ces belles histoires du passé sur leur site qui ne demande qu'à être enrichi.

Enfin, notons un artisan qui est un gros personnage au XVIIème siècle : c'est le meunier. « Vêtu d'un habit de drap et de culottes de panne de couleur gris blanc, il porte une perruque qu'il poudre à peu de frais », comme l'écrit Paul Duchesne dans sa chronique de Ludon-Médoc en 1960. « À la fin de la guerre de 1940, les habitants ont eu de la farine grâce au moulin du Poulet… »

En souvenir de l'importance de ce moulin, une rue du lotissement proche porte le nom de rue du Moulin-du-Poulet. Plus au nord dans la commune, la rue du Moulin-à-Vent rappelle l'existence d'un autre type de moulin.

Article du journal Sud-ouest du 16 mars 2013, Marie-Françoise Jay.

Pour découvrir l'histoire du moulin de Poulet, cliquez ICI.

joomla template