Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Hommage à Sébastiana Martinez : 100 ans et un goût de la vie intact.

C'est une femme volubile qui nous accueille en cette chaude après-midi de juillet. À notre arrivée, elle s'entretient en espagnol, sa langue natale, avec une employée de la maison de retraite où elle réside... ensuite elle répond à nos questions en français. Si elle a fêté ses 100 ans le 20 mai dernier, elle n'en est pas moins alerte pour se déplacer, et ce malgré sa cécité. Lorsque nous le lui faisons remarquer, elle précise qu'elle a quand même besoin d'une canne.

« Je suis née à Fontarrabie, en Espagne... et ce n'est pas loin », commence-t-elle fièrement. Mais vous savez, avec l'âge... et à mon âge, on oublie beaucoup » poursuit-elle. Nous avons tout de même voulu en savoir plus sur son enfance en Espagne, sur les raisons qui l'ont incitée à quitter à pied Barcelone en 1938, sur sa vie d'adulte à son arrivée en France puis plus tard, une fois mariée à Antonio... ses souvenirs sont volatiles, s'emmêlent les uns aux autres mais des détails très concrets pointent et laissent entrevoir une mère de famille dévouée et joyeuse. « Je faisais le travail dans la maison, je passais le balai, je rangeais, je faisais la cuisine... Je chantais en faisant le ménage. J'aime beaucoup la musique et je chante pour chanter, même pas très bien, mais je chante ». Elle fredonne un air et poursuit : « À mon âge, on oublie même les paroles des chansons ! Je dansais aussi, enfin en Espagne... et si aujourd'hui j'avais un danseur qui sait mener le paso doble, je serais capable de danser... mais il faut un bon meneur ». L'animatrice de la maison de retraite nous confie un peu plus tard que cette vieille dame a effectivement gardé intact son goût pour la musique et l'ambiance festive... et pour les petits plaisirs de la vie en général, comme son petit verre de vin rouge à chaque repas. Une petite leçon de vie, pleine de sérénité et de petits plaisirs.

Équinoxes et Solstices, septembre 2011, n° 45, p. 28-29. Le magazine de la ville de Blanquefort. Avec l’autorisation de la ville de Blanquefort.

joomla template