Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Une quincaillerie intemporelle.

Au fil des ans et de leur développement, la physionomie des villes change, tant sur le plan de l'habitat que sur celui des commerces. Création, transformation, reprise... le tissu commercial des villes est en perpétuel mouvement. Toutefois, certains sont en place depuis des décennies et sont devenus de véritables points de repère au sein des communes. À Blanquefort, c'est notamment le cas pour la quincaillerie-droguerie située rue de la République. Le « bazar » d'antan a certes évolué avec son temps mais lorsque l'on pousse la porte, on ne peut que retrouver son âme d'enfant face à la sensation de pénétrer dans une sorte de caverne d'Ali Baba des temps modernes.

Entre les objets « oubliés » : élastique de fronde, martinet, diable à châtaigne, pot de chambre, filet à commission, piège à souris..., les « traditionnels » : coutellerie, vannerie, grill bordelais, attendrisseur à viande en bois, ou encore ceux à usage quotidien : visserie, serrurerie, plomberie produits d'entretien, peinture..., les yeux ne savent où se poser. Une atmosphère intemporelle émane de cette quincaillerie et de son comptoir derrière lequel un regard exercé reconnaîtra ici des aiguilles artisanales pour le cuir, les matelas, la tapisserie..., là un peson ou encore des cardans de tournebroche.

Ces objets associés à une grande diversité de produits permettent ainsi de satisfaire de nombreux besoins : de l'amateur de confiture à la recherche de la bassine adéquate au bricoleur en panne de disques à poncer en passant par les chineurs soucieux de trouver la cire adaptée pour leurs dernières trouvailles.

Petite histoire de la quincaillerie. Fabienne et Georges Penalva sont les gérants de la quincaillerie. Ils ont pris la succession de M. Debacque. Le commerce a été créé par M. Ariola au début des années 1940 qui a pris la suite d’une épicerie tenue par M. et Mme Boisserie.

Équinoxes et Solstices, juin 2012, n° 49, p. 28. Le magazine de la ville de Blanquefort. Avec l’autorisation de la ville de Blanquefort.

joomla template