Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La ripisylve sur les bords des jalles.

Le long des berges des jalles pousse une formation végétale, souvent boisée appelé la ripisylve. Elle s'étale généralement sur 20 à 30 mètres de large le long du cours d'eau et est plus ou moins inondable. Le rôle de la ripisylve est de maintenir l'intégrité des berges qui, sans la présence de nombreuses racines, s'éroderait. Elle assure aussi la dépollution de certains polluants tels les phosphates ou nitrates, grâce au système racinaires et aux bactéries symbiotes. Les berges sont écotones c'est-à-dire qu'elles constituent un lieu de transition entre la forêt et le milieu aquatique.

Le sol est gorgé d'eau ; par conséquence les espèces végétales qui y poussent sont des hydrophytes ou hélophytes.  Les essences végétales que nous pouvons trouver dans la ripisylve sont très variées. On distingue 3 strates : arbustive, arborée, et herbacée :

- arbres : saule, aulne, érable et sycomore, frêne, charme, orme...

- arbustes : saule, coudrier, aubépine, ronce, cornouiller, noisetier, viorne...

- herbes : de nombreuses Poacées, jonc, laiche, salicaire, renoncule, saponaire, circé,         lysimaque, menthe, sphaignes, stellaire, lentille d'eau...

Texte extrait du site Floraterre.

Pour en savoir plus sur ce site, cliquez ICI.

joomla template