Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La constitution des conseils municipaux (1935-1945).

Séance du 19 mai 1935 :

Castéra Robert, Fillon Amédée, Chauvin Clément, Dubourdieu Louis, Fourton Édouard, Lambert Guillaume, Eyquem Alcide, Miquau Joseph, Olivier Mathurin, Chichet Pierre, Martin Arnaud, Bensac Antoine, Clemenceau Pierre, Castagnet Arnaud, Bacquey Jean, Lagunegrand Claude, Balguerie Gaston, Blanc Edmond, Élies Pierre, de Bethman René, Carme Léopold.

Maire : Fillon 20 voix, Castéra 1

1° adjoint Castagnet 19 voix, Dubourdieu 1

Séance du 16 mars 1941 :

Installation du nouveau Conseil municipal nommé par les divers arrêtés du préfet de la Gironde :

Maire : Amédée Fillon

Adjoints : MM. Miquau et Castagnet

Conseil municipal :

Mme Dumora, MM. Léglise, Castéra, Valet, Pont, Curat, Labeyrie, Brun, Dugravier, Gautier, Bensac, Blanc, Lambert, Picquot.

Le Maire exprime ensuite son désir de voir ce nouveau conseil travailler en parfaite harmonie pour le plus grand bien de la commune à l’heure où le plus bel exemple nous est donné par l’Illustre Chef qui préside aux destinées de la Patrie.

Puis le message qu’il va envoyer au Maréchal Pétain : « Le Conseil municipal de Blanquefort (Gironde) récemment nommé, réuni le dimanche 16 mars 1941 en séance d’installation, adresse à Monsieur le Maréchal Pétain, chef de l’État français ses sentiments de reconnaissance pour son œuvre de redressement national et l’assure de son entier et respectueux dévouement. »

Séance du 21 décembre 1941 :

Démission de M. Castagnet. M le Maire fait part au Conseil de la démission de M. Castagnet de conseiller municipal et d’adjoint. Il est remplacé par M. Olivier Mathurin.

Séance du 21 septembre 1944 :

Installation de la Délégation Spéciale :

Président : Duvert

Vice président : Sibrac et Puyfourcat

Chichet, Balguerie, Carme, Eyquem, Vital, Dumora, Santaliestra, Labat, Dubos, Déris, Lamboley, Coutoula. Excusé : M. Déris.

Monsieur le Président donne lecture de l’arrêté en date du 19 septembre 1944, de M. le Préfet de la Gironde nommant une délégation spéciale dans la commune et de la réponse faite à M le Préfet où il est mentionné : « Je tiens à vous affirmer le dévouement à la France et à la République de tous les membres de la Délégation Spéciale, dont les efforts tendront à la bonne marche des affaires de la commune, au maintien de l’ordre et à la concorde ». Chaque membre de la délégation recevra copie de l’arrêté de M le Préfet portant nomination de la Délégation Spéciale.

Séance du 15 mai 1945 :

Installation du Conseil municipal (loi du 5 avril 1884, arrêté préfectoral du 31 mars 1945, Inst. du Ministre de l’Intérieur du 5 mai 1945).

Élection du Maire et des adjoints.

Conseillers municipaux (21) présents :

Castéra Robert,                                             Blanc Edmond,

Dumora Emilienne,                                       Sibrac André,

Carme Léopold,                                             Daviot Louis,

Valet Raymond,                                            Baudinière Marcel,

Chichet Pierre,                                               Déris André

Lambert Guillaume,                                      Labeyrie Paul

Balguerie Gaston,                                         Laporte Maurice

Olivier Mathurin,                                          Duvert Jean

Dugravier Anne Marie,                                 Coutoula Marcel

Labatut Jean,                                                Lamboley Gabriel

Eyquem Alcide,

Maire : Jean Duvert : 19 voix et 1 nul, Robert Castéra : 1 voix

Premier adjoint : Léopold Carme : 20 voix et 1 nul.

Deuxième adjoint : Raymond Valet : 19 voix

Adjoint supplémentaire : André Sibrac.

Texte issu des archives municipales, Henri Bret.

joomla template