Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La non-réquisition de la villa Sainte Anne.

Cette villa fut construite à la fin du XVIIIème siècle.

Au début du XIXème siècle, Pierre Thadée de Saincric, ancien curé de Blanquefort, fit l’acquisition en viager du domaine qui appartint ensuite à son petit-fils, le notaire Courrégeoles, puis aux Dugravier. Un arbre de la Liberté y avait été planté à l’époque révolutionnaire. M. Duportail, a aussi habité la villa Sainte-Anne d’où parfois l’appellation « chalet Duportail ». M. Duportail était par ailleurs propriétaire des terrains sur lesquels a été bâtie la résidence Dulamon.

Pendant la guerre de 1939-1945, des réfugiés ayant été logés dans la villa Sainte-Anne, la maison n’a pas fait l’objet de réquisition de la part des troupes d’occupation. La villa est propriété de la famille Marque depuis janvier 1945.

Texte extrait du livre « Années sombres à Blanquefort et dans ses environs 1939-1945 », Catherine Bret-Lépine Henri Bret, publication du G.A.H.BLE, 2009, page 213.

Athias R., juif, né à Bayonne en 1864, fut domicilié au chalet Duportail en 1940 ; pour en savoir plus, cliquez ICI.


joomla template