Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

L'Industrie contemporaine.

L’usine Ford de Blanquefort : Ford a investi en France au début des années 1970, choisissant les sites des Ardennes (près de Charleville) et du Bordelais. Ce dernier, à Blanquefort, dont l'installation a été négociée avec la Communauté urbaine, a porté sur 110 ha et ouvert en 1973. De gros investissements ont été réalisés régulièrement, notamment en 1996. En 2004, l'usine fabrique des transmissions pour les voitures Ford du monde entier. Il existe en fait deux unités, dont une en association avec la firme allemande Getrag (760 sal.), employant au total 3 600 personnes. L'une livre 3 200 boîtes de vitesses manuelles par jour, l'autre 2 400 boîtes automatiques. L'ensemble forme alors le plus grand site industriel d'Aquitaine et donne aussi du travail à des sous-traitants, dont Ford cherche toutefois à limiter le nombre. Puis la stratégie de la firme évolue et Ford finit par vendre en 2009 l'usine, devenue First Aquitaine Industries (FAI), à l'allemand HZ Holding, qui envisagea d'y produire des systèmes d'éoliennes ; mais celle-ci annonce dès 2010 la fermeture et revend le site à Ford ; il ne reste alors que 1 600 emplois ; Ford annonce pour décembre 2011 l'arrêt définitif de la fabrication de boîtes de vitesse, d'un modèle qu'il abandonne. La firme pourrait conserver sur place 200 à 600 emplois à d'autres fabrications, selon l'état de projets en cours.

Texte extrait du site France le trésoir des régions.

joomla template