Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les Seigneuries.

Sous l'Ancien Régime, le roi nommait un intendant qui le représentait à la tête de chaque province. En Guyenne, il n'existait aucun échelon administratif entre celui-ci et le particulier. La société reposait sur la famille. Les familles regroupées formaient des confréries unies par le métier ou la religion et l'entraide. Elles possédaient des biens propres, qu'elles tenaient du seigneur moyennant redevances en espèces ou en part de récolte. Dans la paroisse de Saint-Médard-en-Jalès, on trouvait les confréries de : Gajac, Bos, Corbiac, Magudas, Cérillan, Issac, Lignan, Villenave et Tiran. Au dessus des confréries, les seigneuries étaient, jusqu'à la révolution de 1789, sous la tutelle des seigneurs de : Tiran-Thil, La Motte-Gajac, Corbiac, Jalès, Belfort.

Texte extrait de : Saint-Médard-en-Jalles au fil du temps. Ville de Saint-Médard-en-Jalles, 1999, 180 pages. Repères historiques par René Daix et Lucien Vergez, p. 10


Pour découvrir les seigneuries de

Tiran-Thil, cliquez ICI.

La Motte-Gajac, cliquez ICI.

Corbiac, cliquez ICI.

Jalès, cliquez ICI.

le fief de Candale, cliquez ICI.

Belfort, cliquez ICI.


joomla template