Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les croix.

Le plan de 1748 permet de noter l'existence de nombreuses croix, hélas aujourd'hui disparues. Où se trouvaient-elles ?

La croix de la mission : plantée en 1745, sur l'actuelle place de la République, face au Bourdieu. Elle a été remplacée en 1857, mais la nouvelle est posée à l'angle du carrefour des routes de Saint-Médard et du Taillan (actuel Espace Montaigne). La délibération du conseil municipal du 7 février 1858 mentionne « la nouvelle et belle croix placée à l'ouest de la mairie [...] qu'il est nécessaire de mettre à l'abri des chocs de voitures et charrettes par un entourage de bornes et de chaînes en fer ». Cette croix, en fonte, sera détruite en 1891 et remplacée par une autre en fer forgé. Cette dernière sera transportée à l'extrémité de la commune en août 1989, au Lignan. Elle remplace celle qui existait en ce lieu, sûrement depuis le milieu du XIXème siècle. Elle y est encore aujourd'hui ;

croix

La croix du bourg : à l'angle de l'avenue Montesquieu et de la rue Francis-Poulenc, à l'emplacement de la maison Berniard ;

La croix blanche : à l'angle de l'avenue Montesquieu et de la rue Serge-Noailles, autrefois épicerie Turon ;

La croix de Beauminé : dans ce quartier, peut-être à l'intersection de l'avenue Anatole-France et de la rue Victor-Hugo ;

La croix de Jalès : à l'angle de l'avenue Alexis-Puyo et de la rue de Grailly, près de la maison noble ;

La croix de Luzanne : à la sortie de Saint-Médard au chemin de Monteillon, près du quartier Les Escarrets ;

La croix du Parage : difficile à situer, peut-être vers Piquès.

De nos jours, dans des quartiers de notre commune, subsistent des croix. Selon le guide touristique de Mgr Laroza (1905-1989), elles ont été réalisées d'après les dessins de l'architecte Hosteing et bénies le 14 avril 1864. Des collectes dans les villages de Gajac et d'Issac avaient permis à ces deux hameaux d'avoir la leur, respectivement en 1851 et 1853. Le 18 octobre 1863, eut lieu la bénédiction de la statue de la Vierge, édifiée grâce aux dons des fidèles, à l’embranchement des routes du Porge et de Lacanau. La croix du cimetière fut bénie par Mgr Guilbert le 19 mai 1889.

Texte extrait de : Saint-Médard-en-Jalles au fil du temps. Ville de Saint-Médard-en-Jalles, 1999, 180 pages. Repères historiques par René Daix et Lucien Vergez, p. 23-23.

Pour en savoir plus sur les croix de chemins, cliquez ICI.

joomla template