Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

L'organisation municipale à partir de 1884.

1789 a marqué la création des communes françaises. Depuis cette date, sauf sous la Constitution de l'an III (août 1795 à novembre 1799) et jusqu'en 1876, les maires et les adjoints sont nommés sur décision préfectorale dans les communes de moins de 5 000 habitants. Le 5 avril 1884, la loi organique sur les municipalités définit l'élection des conseillers municipaux, y compris maire et adjoints, au suffrage universel direct et pour une durée de quatre ans. Saint-Médard-en-Jalles, ayant à cette époque sensiblement 3 400 habitants, a le devoir d'élire vingt et un conseillers en fonction de l'article 10 de ladite loi. Ceci se réalise aux élections des 4 et 5 mai 1884. Le conseil municipal désigne alors, au scrutin secret et à la majorité absolue, Charles Chaumel maire et ses deux adjoints Louis Pelletan et Armand Constantin.

Texte extrait de : Saint-Médard-en-Jalles au fil du temps. Ville de Saint-Médard-en-Jalles, 1999, 180 pages. Repères historiques par René Daix et Lucien Vergez, p. 40.

joomla template