Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Historique de la zone d’activité.

C’est en mars 1960 que le projet de « zone industrielle » est évoqué publiquement pour la première fois par le maire de l’époque, M. Duvert, en conseil municipal. Le projet intéresse aussi vivement Jacques Chaban-Delmas, alors maire de Bordeaux, qui souhaite développer les activités économiques à la périphérie de Bordeaux pour créer une dynamique importante à l’échelle de l’agglomération.

En 1962, est créé le syndicat Bordeaux-Blanquefort qui gère une première tranche d’aménagement de 150 hectares, des anciens marais sur lesquels la Société Nationale d’Étude et de Construction des Moteurs d’Aviation (SNECMA) s’installera en 1966.
En 1968, la Communauté Urbaine de Bordeaux est créée, elle intègre la compétence d’aménagement des zones d’activités.

En 1970, Ford négocie avec la CUB l’achat d’un terrain de 110 ha au sud de la zone industrielle. Le choix d’une implantation en Gironde et à Blanquefort résultait de plusieurs facteurs : la proximité avec l’Europe du sud, la qualité et la diversité des moyens de transport, la présence d’une main d’œuvre importante et disponible, la volonté politique de développer le caractère industriel du quadrant nord-ouest de l’agglomération : le « plan Chimie ».

Le site de Blanquefort présentait également un attrait considérable du fait de sa proximité avec la voie ferrée du Verdon et le très récent « pont d’Aquitaine » (1967) permettant le franchissement de la Garonne. À cette époque, la ligne de tramway Bordeaux-Blanquefort permettait aussi de faire venir des ouvriers depuis Bordeaux.
En 1971, une section 2 x 1 voie de la rocade est réalisée entre la RN 125 et le pont d’Aquitaine. Les travaux de construction de l’usine Ford débutent. L’arrivée de ce site de production change de manière conséquente l’échelle de la zone.

En 1972, l’extension nord de la zone industrielle de Blanquefort est approuvée.
En 1974, Ford réalise 42 000 m² en extension (puis 24 000 m² en 1997). La rocade ouest est achevée au début des années 1980.

Équinoxes et Solstices, printemps 2004, n° 10, p. 12. Le magazine de la ville de Blanquefort. Avec l’autorisation de la ville de Blanquefort.

joomla template