Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

L’ancien domaine de Sandiland.

Cette demeure privée se situe dans le vieux bourg du Taillan. L'histoire des constructions qui y sont édifiées est au moins millénaire. En effet, des travaux effectués en 1997 dans l'actuel cuvier ont mis à jour une partie des fondations d'une très ancienne construction. Sur cet emplacement, a été édifiée une habitation à étage dont l'embrasure d'ouvertures est encore visible sur la façade nord. Puis, cette habitation a été modifiée en une autre, élevée sur une cave voûtée, transformation pouvant être située au XIIème siècle par datation d'une cheminée existante à l'étage actuel. Enfin, c'est au XVIIème siècle que le corps d'immeuble actuel a été édifié dans le domaine de Sandiland. Probablement d'origine anglaise, cette dénomination indiquerait l'emplacement d'anciennes gravières ou sablières.

L'actuelle « vieille maison » est donc issue de la transformation de l'ancienne bâtisse du XIIème siècle. Le chai construit en même temps et allant jusqu'à l'actuelle rue de Sandillan témoigne d'une activité viticole obtenant un classement en cru bourgeois vers la fin du siècle dernier.

La vieille maison : si les aspects tant extérieurs qu'intérieurs restent très modestes, l'intérêt historique en est plus intéressant. Cette maison est élevée sur un site ayant été construit depuis au moins un millénaire et elle n'a subi pratiquement aucune altération pendant ses 400 ans d'existence. L'intérieur est rustique mais de style Louis XIII et d'époque. L'aspect de façade XVIIème siècle est donné principalement par l'embrasure de la porte d'entrée et le toit en tuiles plates. Ce type de toiture était courant à l'époque en Aquitaine et à Bordeaux, jusqu'à ce que le plan d'urbanisme du marquis de Tourny transforme la cité. De ce fait, le toit de la vieille maison est devenu historique, une mémoire des toitures bordelaises anciennes. Cette toiture est aussi caractérisée par sa charpente dite « bateau » car construite par des charpentiers des chantiers navals de Bordeaux, chose courante à l'époque.

Les dernières mutations de propriété :

1861 - M. Ginoulhiac vend le domaine de Sandiland à M. Guestier

1890 - le domaine est loti.

1892 - M. Ginoulhiac vend le lot dit de la vieille maison à M. Barbefer.

1997 - M. Barbefer vend la vieille maison à M. Ricetto.

Henri Ricetto, Le Taillan-Médoc, hier, aujourd’hui, Point Info du Taillan, 2 000, p.149-150.

joomla template