Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La toponymie ou les origines du nom du Taillan.

Il existe, à ce jour, plusieurs hypothèses concernant l'origine du nom du Taillan, dont deux attestées dans des thèses ou travaux universitaires savamment documentés à partir d'une importante bibliographie et de documents d'archives.

- L'origine indiquée par Bénédicte Boyrie-Fénié dans ses travaux sur la « Toponymie Gasconne » (Université Michel Montaigne, Bordeaux III). Dans son livre publié aux éditions Sud-ouest Université, elle indique que les noms de lieu suffixés en « anum » qui ont donné une terminaison en « an » sont caractéristiques d'une colonisation romaine et dérivent d'un nom de villa gallo-romaine. Ainsi, Le Taillan viendrait du nom « Autellius », qui est lui-même issu de « Autius », peut-être un riche romain dont le domaine ou la tombe se trouvait au bord de « la Lébade ».

- L'origine indiquée par Anne Cavignac dans une thèse soutenue en 1968 « Les noms des lieux du canton de Blanquefort », (École des Chartes, document privé, non publié, qui a été aimablement prêté), indique : « Le nom du Taillan se rattache vraisemblablement au nom du tilleul, arbre qui poussait à l'état naturel dans la région. Tilleul, du latin tilia, tilius a donné avec le dérivé « anum » Telhan. Il ne provient en aucun cas du latin « ortellanus », qui signifie : petit jardinier. Elle précise, en outre, que le latin « tilius » a formé les noms de lieu « au Tilh » en 1420, terre du Thil en 1424, « Moulin du Thil » en 1507. Ces noms de lieux représentent des possessions de la « Maison noble du Thil », dont la présence est attestée en 1214. Son siège semble avoir été dans la paroisse du Taillan. Le nom de celle-ci est cité en 1027 : « Sancti Hilari de Ortellano », puis on trouve « Parrochis d'Autelhano » en 1371, et « Parrochas deu Teilhano » en 1459. L'hypothèse de l'origine du nom, rattachée au verbe « teiller », action de séparer la teille, (écorce du chanvre) de la fibre, semble moins plausible, car ce verbe ne daterait seulement que du XIVème siècle (Dictionnaire Robert). Coïncidence, l'origine de « teiller » vient également du latin « tilia » qui désigne le tilleul, ce qui renvoie à la thèse donnant le tilleul pour origine du nom du Taillan.

Le Taillan-Médoc, hier, aujourd’hui, Point Info du Taillan, 2 000, Janine et Jean-Pierre Cleyzac, p. 15.

joomla template