Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les villageois.

En 1734, grâce à une visite de l'archiprêtre, on sait que la paroisse compte environ 400 habitants et qu'il n'y a ni prison, ni médecin, ni hôpital et que le « le principal désordre vient de ce que l'on fréquente les cabarets pendant l'office et la nuit ». En 1771, la correspondance avec l'intendance de Bordeaux permet de constater que la communauté se compose maintenant de 800 habitants, ce qui est confirmé par une enquête de 1772 de l'archevêque de Rohan. Ce questionnaire en 18 points souligne l'état de pauvreté des villageois du Taillan au XVIIIème siècle : en effet, sur les 800 habitants, il y a 6 familles de mendiants et plusieurs autres nécessiteuses. Cet état de fait est confirmé dans une lettre du curé, M. Dugarry, du 14 juin 1773, conservée dans la correspondance de l'intendant. Il écrit justement pour obtenir une aide alimentaire pour les « nombreux indigents » de sa paroisse.

La population est en majorité agricole. Les actes notariés donnent quelques informations sur leurs activités : la plupart des hommes sont vignerons ou laboureurs. On note aussi : un maréchal-ferrant, deux forgerons (famille Guitard), deux bouchers (Massiard et Bourges), un charpentier (Decourt), un maître-maçon (Pied) ainsi que deux familles de notaires (Berninet et Sallefranque). Certaines familles, surtout chez les vignerons, traversent les siècles ; c'est le cas des Dongey, Pontac, Poitevin, Renouil ou Arrouch. Certaines se marient entre elles, et c'est ainsi qu'une dizaine de familles forment le Taillan.

Voici les actes les plus anciens relevés sur le début du registre paroissial ou B.M.S. (Baptêmes, Mariages, Sépultures) datant de 1692 et recopiés tels qu'ils ont été rédigés.

Épousailles : Le dousième iour du moy de février l'an mil six cent nonante deux ie Recteur du Taillan ay donné la bénédiction nuptiale canoniqement à Jan Romefort vigneron et à Catherine Forton en présances de Jan Laneyrie, Jan Allerot, Bernard Forton, Pierre Forton, les tous vignerons qi n'ont su signés de ce interpellés par moy. Signé : Laneyrie recteur servant du Taillan

Baptême : Le dix septième iour du moy de février l'an mil six cent nonante deux ie servant du Taillan ay baptisé Pierre Bielle fils légitime d'Arnaud Bielle vigneron et de Jane Laneyrie épouse, naqit hier matin à sept heures au vilage de la Caussade dans cette parroisse ; sont parrain Sr Pierre Larouture maître chirurgien ; marraine Damoyselle Blanche Rose Sabiot présents Pierre Sauton huissier du siège royal Dambarès, Pierre Dongey marchand qi ont signé avec moy. Signé : Laneyrie recteur servant du Taillan

Sépulture : Le vingt six février l'an mil six cent nonante deux ie recteur du Taillan ay ensevely Jan Fillon agé de vingt huit ans charpentier de barriqes décédé hier soir au vilage de l'Allemaigne dans cette parroisse sont présents : Jan Delaneyrie, Jan Allevot, Elye Eyqem vignerons et d'autres qi n'ont signés de ce interpellés par moy qi ay signé avec Arnaud Rougueiros cousin du décédé. Signé : Laneyrie recteur servant du Taillan.

En 1759, la paroisse abrite une compagnie de dragons du régiment de Rennes.

Le Taillan-Médoc, hier, aujourd’hui, Point Info du Taillan, 2 000, p. 79-82.

joomla template