Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La mairie.

Avant le XIXème siècle, on ne connaît pas de bâtiment destiné à la municipalité. Le syndic, ancêtre du conseil municipal, avait pour tradition de se rassembler dans l'église paroissiale. Cette assemblée se définissait elle-même comme étant « la majeure et la plus saine partie de la Communauté » apte à délibérer et choisir pour l'ensemble de la paroisse.

Au XVIIIème siècle, le syndic se charge, entre autres, de guider MM. Cassini et Masaldi à travers le Taillan pour établir la carte de la paroisse à annexer à la carte de France.

Avec la Révolution, apparaît un système d'élection pour le maire et les conseillers. Cette nouvelle structure est beaucoup plus lourde à gérer que l'ancienne. Très vite, la nécessité d'un local se fait sentir. Les premières délibérations au sujet d'une future construction datent de 1830-1834 ; mais la ville manque de finances pour faire aboutir ces projets. Elle décide alors de faire couper 1 000 pins pour obtenir la somme nécessaire.

En fait, le conseil acquiert, pour la somme de 2 000 francs, un petit bâtiment avec une place au devant pour les foires. Il faut attendre 1846 pour que la municipalité fasse appel à l'architecte Duphat pour construire sur cet emplacement, la mairie. L'édifice se compose d'un corps de logis principal rectangulaire et l'ensemble est clôturé. En 1861, une école de garçons est fondée dans un immeuble contigu à la mairie, appartenant à la veuve Lapène, propriétaire de la maison de Bussaguet. Le 10 mars 1863, l'architecte Coureau, qui travaille aussi au clocher de l'église, achève des travaux de maçonnerie, menuiserie et couverture dans la mairie. En 1881, celle-ci possède une salle qui sert d'asile communal.

L'actuel édifice semble remonter à 1884, date à laquelle les textes parlent de la « construction d'une nouvelle mairie ». Le 14 septembre 1899, le conseil acquiert la maison Mérignac, contiguë à la mairie, pour agrandir l'école, moyennant 1 500 francs. En 1911, l'immeuble communal est restauré par l'entrepreneur Jean Vert sous la direction de l'architecte Albert Touzin. Récemment encore, l'immeuble a subi d'importantes modifications.

Laurence Chevallier, Le Taillan-Médoc, hier, aujourd’hui, Point Info du Taillan, 2 000, p.129.

joomla template