Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Le vin de Dulamon.

En 1867, Dulamon est le premier producteur de vin de Blanquefort avec 160 tonneaux (un tonneau = 900 litres, soit 4 barriques de 225 litres).

En 1862, Joseph Prom, négociant à Bordeaux, achète le domaine qui compte alors 56 hectares, refait et développe le vignoble : 45 hectares pour le vin rouge et 2 hectares pour le vin blanc qui avait une bonne renommée au Danemark, en Hollande et en Allemagne. Le vieux château du Luc est alors démoli.

Après la mort de son mari (1898), Mme Gustave Piganneau forme la « société civile immobilière bordelaise » pour liquider la succession. La propriété est morcelée et vendue : le laitier, M. Camus, achète le moulin et les terrains alentour, M. Duvert le terrain qui forme aujourd'hui le lotissement Cimbats, M. Poissan le terrain qui forme celui de Dulamon, d'autres petits propriétaires achètent aussi quelques terrains. Le troupeau de vaches est vendu, le vin en cuve aussi et les chais démolis pour vendre les matériaux : pierres de taille, moellons, poutres...

Texte extrait de : Dominique Jay, Historique du château Dulamon et des grottes de Majolan à Blanquefort, Publications du G.A.H.BLE, 1994, 40 pages.

On peut aussi consulter le célèbre Féret : Bordeaux, ses environs et ses vins, classés par ordre de mérite - Charles Cocks - Féret Fils, Libraire-éditeur – 1850… qui donne les productions suivantes :

1850 : Dulamon (Albrecht)                              125 tonneaux

1868 : Château Dulamon (J. Prom)                 150 à 180 tonneaux

1898 : Château-Dulamon (G. Piganneau)        300 tonneaux

joomla template