Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Donations en 1272.

Au Moyen-âge, cette époque où la foi est si grande, beaucoup de personnes, nobles ou roturiers, font donation de leurs biens à une église, un monastère ou à un hôpital. La plus importante que l'on connaisse fut certainement celle qui fut faite le 10 décembre 1272 par Dame Guirande d'Aspremont, et son fils Arnaud d'Espagne à l'hôpital Saint-James. L'acte de donation traduit est reproduit ici presque entièrement afin de donner une idée des actes notariés passés à cette époque : « Sachez que Noble dame Douse, femme de Noble A. D'Espagne, chevalier qui est décédé, fille et héritière de Noble Dame G. D'Aspremont, décédée, femme de noble W. D'Aspremont, Chevalier et noble A. D'Espagne, Damoiseau, fils et héritiers du susdit noble A. D'Espagne, chevalier décédé, ont reconnu pour leur bonne et agréable volonté que la susdite noble dame G.D'Aspremont décédée avait donné pour le salut de son âme à Dieu et au Prieur et aux Frères et aux pauvres de l'Hôpital Saint-James de Bordeaux et à leurs successeurs perpétuellement : tous les cens, exporles, agrières et les rentes et tous les autres droits et devoirs seigneuriaux que ladite noble dame G. D'Aspremont, décédée, avait ou devait avoir en quelque manière que ce soit dans toutes les deux paroisses de Saint-Médard et Saint-Aubin-en-Jalles, ayant donné tout droit, toute raison ou toute action que la susdite noble Dame décédée, avait ou pouvait avoir contre quelque personne que ce soit pour raison de tous les susdits droits donnés. Et qu'ils les ont mis en bonne et vraie et corporelle possession. Et que la susdite noble Dame Douse et le susdit noble A.D'Aspremont son fils par leur bonne volonté ont octroyé, ratifié, approuvé et confirmé dans son intégralité la susdite donation. Et ils ont juré sur les Saints Évangiles de Dieu, touchés du corps (c'est-à-dire : la main dégantée) que toutes les susdites clauses seront fermement maintenues et observées et qu'ils ne s'y opposeront ou tenteront de s'y opposer à l'avenir. Acte passé le 10 décembre de l'an du Seigneur 1272, Henri, Roi d'Angleterre régnant, le siège (archiépiscopal) de Bordeaux étant vacant ; noble P. Gondaumer, Maire (de Bordeaux). Les témoins sont... Et W. de Luchet qui a écrit cet acte (notaire).

Notes du docteur Arnaud Alcide Castaing sur la paroisse de Saint-Médard-en-Jalles sous l’Ancien Régime et sur la commune de la Révolution au XXème siècle, dossier familial, 1946, 270 pages, p.34.

joomla template