Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les sages-femmes au XVIIIème siècle.  

Les documents connus ne renseignent pas sur le mode de recrutement des sages-femmes qui exerçaient dans la paroisse au XVIIIème siècle. D'après les registres des sacrements du Teich, de Pessac et de Salaunes (le 29 avril 1769 en ce qui concerne cette dernière), les femmes de ces paroisses réunies en assemblée désignaient « à la pluralité des voix » la ou les sages-femmes. Celles-ci entraient ensuite en fonction après avoir prêté serment entre les mains du curé. On sait d'après le procès-verbal de la visite de l'archevêque faite en 1734, que les trois sages-femmes exerçant alors à Saint-Médard n'avaient pas prêté serment : cette formalité n'était donc pas (ou n'était plus) obligatoire.

Bonaventure Bernard en 1731, Peyronne Dignan, Jeanne Moncet et Marie Loignon en 1734 sont les seuls noms connus de sage-femme ayant exercé à Saint-Médard.

Notes du docteur Arnaud Alcide Castaing sur la paroisse de Saint-Médard-en-Jalles sous l’Ancien Régime et sur la commune de la Révolution au XXème siècle, dossier familial, 1946, 270 pages, p.259.

joomla template