Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les Eysinais du 10ème Régiment d’Infanterie de ligne en 1791.

Le 10ème régiment d’infanterie de ligne est créé en 1791. Il devient 10ème demi-brigade en 1794 pour retrouver en 1803 son ancienne appellation. En 1814, il prend le nom de régiment « Colonel Général », redevient 10ème de ligne en 1815 et est dissous la même année.

Les registres matricules de 1803 à 1815 concernent 11 311 recrues pour le 10ème de ligne et 1 943 pour le « Colonel Général ». Leur examen a permis de retrouver la trace de 25 Eysinais, il est possible qu’il y en ait d’autres.

Pour cette période, ce régiment a participé aux campagnes suivantes :

1805-1806-1810 : Italie.

1813 : Espagne et Allemagne.

1814 : Espagne.

1815 : Waterloo.

Sur nos 25 Eysinais, 9 sont morts (soit 36 %). Mais un seul est mort au combat et un autre des suites de blessures ; les autres sont morts dans des hôpitaux, la plupart de « fièvre », sans doute un terme utilisé pour les cas de maladie. Un a été prisonnier de guerre et a retrouvé Eysines après sa libération.

Huit ont déserté : un en 1806, un en 1807 et les autres à la fin de l’Empire.

Trois ont quitté le 10ème pour un autre régiment.

Cinq vivaient encore en 1857 et ont reçu la médaille de Sainte-Hélène

N°-  Nom, prénom  -Naissance-  Arrivée au régiment-  Matricule-  Départ du régiment.

1-David Raymond, 28.6.1782, Eys.-25 germinal an XII-680-Déserte le 19 vendémiaire an XIV.

2-Marmiesse Pierre, 24.1.1783, Eys.-25 germinal an XII-1233-Déserte à l’intérieur le 11.4.1814.

3-Dubos Barthélémy, 20.7.1783-26 germinal an XII-1715-Congédié le 5.6.1814.

4-Moustié Alexis, 28.11.1775 Blanquefort-22 frimaire an XIII. Remplace Decourt Arnaud d’Eysines-1990-Mort hôp. Mil. de Mantoue le 21.1.1807.

5-Bacquey Jean, 1785-4ème jour complémentaire an XV.-2175-Mort hôp. Mil. de l’Aquila (Italie) le 20.2.1808 (fièvre).

6-Meynard Mathurin, 13.7.1785 Eys -6 nivôse an XIV-2580-Mort hôp. Mil. de Chiette (Italie) le 11.6.1807 (fièvre).

7-Hosteins Jean, 12.4.1785 Eys.-6 nivôse an XIV-2582-Passe à la garde impériale le 9.5.1811.

8-Nougueyreau Michel, 26.5.1785 Eys.-6 nivôse an XIV-2585-Mort hôp. Civil de xxx 18.12.1806 (fièvre).

9-Noncet Raymond, 1.2.1785 Eys.-22.2.1806-2882-Mort sur le champ de bataille, le 29.8.1812.

10-Carme Jean, 30.7.1785 Eys.-22.2.1806-2884-Passe au 3ème rég d’artillerie à pied le 1.2.1814.

11-Guillot Fort, 7.6.1785 Eys.-22.2.1806-2886-Mort hôp. Murviedo (Esp) le 7.1.1812 (fièvre).

12-Aumailley Jean, 6.11.184 Eys.-22.2.1806-2892-Mort hôp. Pescara (Italie) le 12.4.1807 (fièvre).

13-Roturier Pierre, 19.3.1785-22.2.1806-2916-Mort hôp. Mil. Toulouse le 8.5.1814 (blessures).

14-Eyquem Pierre, 22.3.1786 Eys.-8.11.1806-3322-Mort hôp. De Terruel (Esp) le 17.3.1812 (fièvre).

15-Pineau Jean, 1.7.1786 Eys-8.11.1806-3326-Prisonnier de guerre le 10.4.1814.

16-Eyquem Pierre, 22.3.1786 Eys.-8.11.1806-3344-Déserte le 22.3.1814 (à l’intérieur).

17-Malineau Jean, 1786 Eys.-8.1.1807-3651-Déserte le 21.5.1813.

18-Guiraud Jean, 10.6.1784 Eys.-24.7.1807-3990-Déserte le 29.8.1807 à Cologne.

19-Miqueau Jean, 8.4.1788 Eys-14.8.1807-4120-Déserte le 10.6.1814 (à l’intérieur).

20-Eyquem Gabriel, 25.2.1788 Eys.-5.9.1807-4165-Passe au régiment Col. Gén. 1.11.1814.

Licencié le 9.11.1815.

21-Meynard Jean, 12.1.1788 Eys.-5.9.1807-4166-Passé aux Vétérans le 11.12.11.

22-Hostein Pierre, 24.10.1788 Eys.-5.9.1807-4167-Déserte le 28.5.1814.

23-Charlot Jean, 17.11.1789 Eys-1.6.1808-4747-Passe au régiment Col. Gén. 1.9.1814.

Déserte le 31.7.1815.

24-Saintout Jean, 25.1.1789 Eys.-1.6.1808-4748-Mort hôp. Civ. De Plaisance (Eys) le 24.6.1808 (fièvre).

25-Guiraud Jean, 10.6.1784 Eys.-5.6.1809-5405-Mort hôp. d’Alexandrie (Italie) le13.10.1809.

Bacquey Jean, né en 1785, était de fils de Guillaume, né en 1785 à Eysines selon le registre. On trouve à Eysines Jean Bacquey, né le 23.12.1783, fils de Guillaume et de Marie Marceron et Pierre Bacquey, son frère, né le 9.4.1785.

Un Jean Malineau né le 23.10.1785 à Eysines.

Texte de Michel Baron.
joomla template