Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La Maison noble de Bois Salut.

À la découverte d’un patrimoine méconnu : Eysines est connue pour son château Lescombes et ses expositions d'art contemporain, sa zone maraîchère avec son musée ainsi que sa cabane la Crampette. Mais peu d'Eysinais connaissent la Maison noble de Bois Salut. Michel Cognie, président de l'association Connaissance d'Eysines, connaît très bien son histoire et aime la raconter.

Bâtie au XVIème siècle, la demeure était entourée, à l'époque, d'un domaine viticole et d'un petit bois qui subsiste en partie près de la poste. Après avoir appartenu au monastère bordelais des Feuillants, la demeure est acquise par une famille d'avocats au parlement de Bordeaux, les Du Sault. À la suite d'un mariage en 1676, les Bodin de Saint-Laurent en deviennent les propriétaires. En 1789, Antoine Bodin de Saint-Laurent est élu représentant de la noblesse aux états généraux. Le 8 novembre 1793, le Comité de surveillance d'Eysines décide de son arrestation, lui reprochant ses idées hostiles à la convention montagnarde. Le Tribunal révolutionnaire le condamne à mort et il est guillotiné.

Bois Salut est alors déclaré bien national, et en 1806, Jean Lafon l'achète. En 1844, c'est le docteur Barrière qui en est le nouveau propriétaire et il donne, en 1857, une partie du domaine à la commune pour la construction de l'église. En 1866, Alfred Lalande, le curé d'Eysines, achète la partie est de la maison, qui sera revendue plus tard à la famille Perey et en 1922, les Guiraud réunissent les deux parties est et ouest.

Mais, en 1983, la Maison noble, acquise par la CUB, est vouée à disparaître pour laisser place à un parking. M. Magne, alors président du syndicat de défense du quartier du bourg, demande au maire, Pierre Brana, sa sauvegarde. Elle intervient en 1988, par l'inscription à l'inventaire des Monuments historiques.

Aujourd'hui, la Maison noble de Bois Salut, qui est en partie occupée par la Caisse d'Épargne, est incontestablement un des joyaux du patrimoine communal. Et ce, par la présence d'éléments architecturaux marquants, notamment la porte de style gothique tardif situé au bas de l'escalier.

Article tiré du journal Sud-ouest du 26 juillet 2014.

porte

Michel David. La porte de style gothique tardif. Photo M. D.

joomla template