Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Le devoir de mémoire 14-18.

À l'initiative de Benoît Simian le nouveau maire, une commission extra-municipale devoir de mémoire a vu le jour en mars dernier, au début de son mandat. Animée par Denis Cabezas, 1er adjoint et passionné d'histoire, elle compte dans ses rangs quelques élus, mais également les membres du bureau de l'Union nationale des combattants (UNC).

Appel est fait au prêt de documents, qui seront numérisés puis restitués. La commission a retenu trois axes de travail et de recherche. D'abord, le devoir de mémoire auprès des jeunes pour parler des combattants et des morts pour la France. Ensuite, l'histoire de la commune en prenant pour base le livre de Paul Duchesne, poursuivie après 1950. « C'est là que nous avons besoin des témoignages des Ludonnais, précise Denis Cabezas, même si nous étudions aussi les archives municipales, départementales, diocésaines, militaires, les délibérations des conseils municipaux… il nous faut des bras et des cerveaux ».

14-2

Troisième temps, l'exposition des documents, travail entrepris d'ailleurs avec l'UNC depuis plus de 20 ans. « Depuis l'an dernier, nous avons entrepris de relater le centenaire de la grande guerre, poursuit le premier adjoint, la commune s'intègre dans le processus d'hommage rendu aux poilus un siècle après le début du conflit.

Dès 2013, nous avons commencé la conception d'une exposition qui chaque année retracera les événements qui se sont déroulés un siècle plus tôt. Pour arriver en 2018 à une expo complète sur la Grande Guerre. Chaque année, nous mettrons également en lumière une personnalité et nous ajouterons un nouveau volet sur les guerres du XXème siècle ».

Dès ce 11 novembre, l'exposition est présentée au foyer rural avec un coup de projecteur sur Jean Jaurès « mort le 31 juillet 1914 et première victime du conflit ». Avant l'ouverture de l'exposition, lecture sera faite des morts de l'année 1914 figurant sur le monument aux morts. L'UNC enrichira l'exposition d'objets tels que des casques des trois armées, des grenades, des étuis de masque à gaz, des fusils, des baïonnettes, des gourdes, des gamelles… À noter une grenade allemande de type tortue, une anglaise Mills, des douilles sculptées dans les tranchées… Quant à la bibliothèque municipale, elle présente des livres et des albums jeunesse sur la guerre 1914-1918.

14-4

Article et photo du journal Sud-ouest du 1 novembre 2014, M.F.Jay.

joomla template