Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les transports en 1926.

L'embarcadère est situé face à la maison « Bizet », ornée d'une Madone dans l'angle du mur et aux volets cabanés. Ce dernier existait déjà en 1864. Nous approchons du lieu-dit « Le Marchand », Melle Bizet, belle aux yeux de velours noir, dirigeait l'embarquement des gens et des paquets. Les dames endimanchées, pour aller à Bordeaux, devaient se méfier de l'écume qui jaillissait de la grande roue. En plus des passagers, ce bateau à vapeur dirigé par M. Guestier emmenait les produits du cru, tels que les vins produits par les viticulteurs macaudais et des communes environnantes et des artichauts que cultivent quelques agriculteurs macaudais, vers Bordeaux. Il y a quelques années encore, ce mode de transport existait, mais le train est venu remplacer le bateau à vapeur !livre-7

 

Déjà, en 1862, ce bateau faisait le service de Blaye à Bordeaux. En 1913, la Compagnie Maritime « Bordeaux Océan », décida de supprimer le service des bateaux à vapeur du bas de la rivière, faisant escale à Macau pendant quatre mois de l'année à partir du 1er septembre. Cette dernière ne proposa aucun moyen de locomotion en échange. Cette suspension ne fut pas du goût du conseil municipal de l'époque. Cela causa un sérieux préjudice à toute la population. Le conseil municipal demanda alors que, durant ces quatre mois, la gondole qui faisait journellement le service de Bourg à Bordeaux fit un arrêt à Macau. Ainsi ce service dura quelques années encore. Il cessa juste avant la guerre de 14 ou pendant ; je ne m'en souviens plus...

livre-5

Texte et photographies extraits du livre : Une pensée de Macau, Marie-Christine Corbineau, Les Enrasigaïres, 2012, p.15.

joomla template