Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les conseillers d'arrondissement et les conseillers généraux du canton de Blanquefort.

L'Assemblée nationale décréta le 4 mars 1790 la division territoriale de la France en quatre-vingt ­trois départements, en districts, ceux-ci remplacés par les arrondissements en 1795. Le 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), les arrondissements furent divisés en cantons. Dans le cadre de sa politique de centralisation et d'unification du pays, Napoléon Bonaparte créa à la fois les conseils d'arrondissements et les conseils généraux. Sous Louis Philippe, la loi du 22 juin 1833 stipulait que « nul ne peut être membre de plusieurs conseils d'arrondissement, ni d'un conseil d'arrondissement et du conseil général ». Celle du 29 août 1871 établissait les modalités d'élection des conseillers généraux au suffrage universel.

La commune de Saint-Médard-en-Jalles était incluse dans le cinquième arrondissement de la Gironde, comprenant treize cantons dont celui de Blanquefort englobant, outre Saint-Médard, Blanquefort, Saint-Aubin, Ludon, Macau, Parempuyre, Le Pian, Le Taillan, Eysines puis, à compter de 1867, Le Haillan.

Les conseillers d'arrondissement depuis les années 1920 :

Langlois Henri, maire de Saint-Aubin-de-Médoc de 1909 à 1929. Conseiller d'arrondissement depuis 1919, est réélu au second tour des élections des 19 et 26 juillet 1925 devant Antonin Larroque. Décéda en novembre 1929.

Meyrial, avocat, fut élu le 15 décembre 1929 avec un faible écart de voix (18) devant un confrère, Robert Prieur, docteur en droit, conseiller municipal de Bordeaux.

Larroque Antonin, maire de Saint-Médard, depuis mai 1925, succéda à Meyrial dés le premier tour du scrutin le 18 octobre 1931.

Fillon André, maire de Blanquefort depuis 1924, fut élu au premier tour du scrutin du 10 octobre 1937 devant le conseiller sortant et Labrousse Fernand.

Par la loi du 12 octobre 1940, le gouvernement de Vichy abrogea les conseils d'arrondissement et les conseils généraux.

Les conseillers généraux du canton de Blanquefort depuis les années 1920 :

Miqueau Georges, maire du Taillan depuis 1912, conseiller général depuis 1922, candidat à la députa­tion en 1924, fut en 1934 élu au premier tour devant Antonin Larroque et André Naphle.

Semblables aux conseils d’arrondissement, les conseils généraux furent supprimés sous le régime vichyssois, mais seuls ils furent rétablis par l'ordonnance du 21 avril 1944, émanant du gouvernement provisoire de la République à Alger.

 

larroqueLarroque Antonin, à nouveau maire de Saint-Médard-en-Jalles depuis octobre 1944, il est élu au second tour des élections des 23 et 30 septembre 1945.Décéda en octobre 1946. SFIO.

lamboleyLamboley Gabriel, conseiller municipal de Blanquefort, fut élu le 12 janvier 1947 conseiller général succédant à Larroque. Réélu le 14 octobre 1951 devant Jean Duvert, maire de Blanquefort, puis à nouveau au second tour des élections des 20 et 27 avril 1958 devant Christian Dussédat (une rue de Blanquefort porte son nom). 1947-1964. SFIO.

dussedatChristian Dussedat, maire de Saint-Médard-en-Jalles depuis mai 1953. Élu au premier tour des scrutins des 8 et 15 mars 1964 devant Lamboley, réélu également au premier tour en mars 1970 devant Maurice Beaugency. 1964-1976. UDR.

JulienJulien Raymond-Georges, médecin, ancien député, succéda à Christian Dussédat lors du second tour des élections des 7 et 14 mars 1976. MRG

brana Pierre Brana, maire d’Eysines (1977-2008), député (1988-1993 et 1997-2002), conseiller 1982-2001. PS.

 

bostChristine Bost, maire d’Eysines depuis 2001, conseillère depuis 2008. PS.

Le canton de Saint-Médard-en-Jalles :

Par décret n° 82-29 du 15 janvier 1982, fut créé le canton de Saint-Médard-en-Jalles comprenant les communes du Taillan-Médoc, Le Haillan, Saint-Aubin-de-Médoc et Saint-Médard-en-Jalles.

Le premier conseiller général du nouveau canton de Saint-Médard-en-Jalles fut :

meyniacMeyniac Jean-Georges, médecin, conseiller municipal de Bordeaux, élu lors du second tour des élections des 14 et 21 mars 1982 devant Roger Dulout et Abel Laporte, respectivement adjoint et maire du Haillan.

lamaisonLamaison Serge, maire de Saint-Médard en-Jalles depuis mars 1983. Lors des élections du 25 septembre et 2 octobre 1988, il fut élu devant le conseiller général sortant le docteur Meyniac, dés le premier tour. Réélu au second tour devant Jean Faure aux scrutins des 20 et 27 mars 1994. À nouveau élu au second tour, les 11 et 18 mars 2001 devant Jacques Bouteyre.

 

Source : le Patrimoine de Saint-Médard-en-Jalles, n° 22, janvier 2008.




joomla template