Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Corn et l’Hermitage.

Nom très ancien cité dans le terrier des maisons nobles de 1561 : la « Forcade de Corn », fourche ou carrefour de Corn. Le terme Corn, comme cornal, cornau, cornalis, désigne une tenure collective née de familles groupées en quartier et restées dans l’indivision. Sur la carte de Belleyme (1761), le cartographe a désigné ce lieu « Cor », ce qui s’explique par l’usage local de ne pas prononcer le n final d’un mot. Deux maisons anciennes se font face. La précédente propriétaire, Madame Derode, pensait que la maison basse située au sud, appelée « Corn », datait du XIème siècle. Elle est en tout cas l’une des plus anciennes de la commune. Les terres l’entourant étaient plantées de vignes qui furent arrachées en 1934 à la suite de grêles dévastatrices.

En face, se trouve une jolie maison bourgeoise, « l’Ermitage », autrefois habitée par Mlle de Pichon Longueville qui porte aussi sur les actes anciens le nom de Corn. Elle abritait une chapelle, dont il reste aujourd’hui un vitrail. Mlle de Pichon la tenait d’un cousin prêtre De Poncheville qui lui avait laissé (d’où parfois le nom de prieuré). Elle l’a vendu en 1936 à M. Louis Dugravier. Le plateau de Corn était planté en vigne rouge. Ces deux domaines ont été réunis en un seul au XIXème siècle par la famille Rols. Jusqu’en 1950, il était entouré de vignes.

Henri Bret.

joomla template