Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Bernard Robert, ancien président de l’ABC.

Mars 2015, Bernard Robert quitte la présidence de l’association. À l'issue de son assemblée générale du samedi 28 mars 2015, l'ABC a changé de président. En effet, Bernard Robert, âgé de 65 ans, élu à ce poste en mars 2011, a décidé de tourner la page. « Je vais vraiment prendre ma retraite, plaisante-t-il, et penser à des projets personnels sans quitter la vie associative. J'ai envie de faire plus de vélo, de jouer plus souvent au bridge, de voyager et aussi d'écrire, notamment sur l'histoire de la commune ».

Mais pour rester connecté à l'ABC, il sera candidat au conseil de gestion, « pour continuer à voir les projets auxquels je tiens comme l'interassociatif et aussi l'avancée d'une plus grande implication du conseil de gestion, venant vraiment en soutien des quatre membres du bureau. Cela permettrait de mieux répartir les tâches ».

De son expérience à l'ABC, le Blanquefortais, né rue de la République grâce à la sage-femme Marguerite Dumora, garde quelques images : « mon premier contact a été une réunion de planning des salles où je représentais le lycée Saint-Michel dans lequel j'étais prof de maths. Puis prof principal, j'ai amené ma classe à l'Abordage… En 2005, j'ai rejoint le groupe d'organisateurs du vide-greniers qui cherchait des bénévoles, l'année suivante je suis devenu le président du collectif 1901 et en 2008 je suis entré à ce titre au conseil de gestion ». « Mon souvenir le plus fort, c'est la vie du bureau, réuni toutes les semaines pendant trois heures avec un flot d'informations de tout ordre… c'est comme une tour de contrôle, avec atterrissage et décollage d'initiatives associatives ».

Captivé et passionné, Bernard Robert analyse son évolution dans le monde associatif : « Finalement pour moi, l'association est un lieu de résistance à la pensée unique, à la consommation, c'est une alternative, une des réponses les plus efficaces à la situation actuelle… le bénévolat est renforcé par l'emploi associatif… » Avec humour, il ajoute « ce fut aussi quatre ans de débat avec la directrice ! ». Fils de commerçants blanquefortais, Bernard Robert a fait partie des fondateurs du club de tennis de table dans le cadre du Patronage des Bleuets en 1966.

robert

Article et photo du journal Sud-ouest, 21 mars 2015, Marie-Françoise Jay.

joomla template