Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Description du canton de Blanquefort en 1867.

Ce canton peu étendu et situé dans le haut Médoc et l'ancienne banlieue bordelaise, forme une espèce de triangle dont la base s’appuie à la Garonne et dont le sommet s’avance dans l’Ouest entre les cantons de Bordeaux, Pessac et Castelnau. Son territoire est une grande plaine coupée par quelques vallons, penchée vers la rivière et s'élevant à l’autre extrémité pour se rattacher au plateau des Landes ; il est traversé par la Jalle et par d’autres ruisseaux moins importants, ainsi, que par deux routes allant l’une à Pauillac, l’autre à Lesparre.

Jouannet divise le sol de ce canton en trois catégories : sol alluvionel près de la rivière, sol graveleux et marneux au centre, sol sablonneux à l’ouest. Aussi, y a-t-il des marais, des prairies, des terres arables, des vignes, des bois taillis, des pins, des bruyères et enfin un sol vide et nu.

Le vignoble du canton de Blanquefort mérite quelque attention : il y a environ 3 000 hectares, de vigne dont une partie des produits sont distingués. Au Nord, sont des vins de Médoc, au Sud et à l'Ouest, des vins de graves ; le long de la Garonne sont des vins de palus ; il y a enfin de bons vins blancs sur les collines pittoresques de la Jalle.

Le canton de Blanquefort se compose des dix communes suivantes : Blanquefort - Saint-Aubin - Eyzines, - Le Haillan - Ludon - Macau - Saint-Médard – Parempuyre - Le Pian - Le Taillan.

Ces communes, différentes d'aspect, se déroulent dans des marais, des vignobles et des landes, élevant dans les airs les clochers blancs de leurs églises, les panaches verts de leurs grands arbres, les pavillons ardoisés de leurs châteaux…

Texte extrait du livre : Les châteaux historiques et viticoles de la Gironde par Édouard Guillon, 1867, chez Coderc, Degréteau et Poujol, Maison Lafargue, 28 rue du Pas Saint-Georges, Bordeaux.

joomla template