Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Description de Blanquefort en 1867.

Blanquefort est une grande commune de 3 371 hectares de superficie affectant la forme d'un rectangle s’étendant de l'Est à l’Ouest sur une plaine basse, sur une plaine haute et sur des coteaux ; elle est divisée en haut et bas-Blanquefort, est arrosée par la Jalle et traversée par la route de Bordeaux à Pauillac.

Le sol tout-à-tour marneux, graveleux et sablonneux produit des prés, des oseraies, des pâturages, des potagers, des blés, des légumes, des vins, des bois taillis, des pins et des landes.

Le haut plateau de Blanquefort est en partie planté de vignes rouges et blanches qui couvrent une superficie d’environ 600 hectares et qui fournissent 1 000 à 1200 tonneaux de vins rouges et blancs, désignés sous le nom de vins de Graves. Les blancs sont en général très bons, « secs, agréables et ne manquent point de feu et de montant ». Les rouges sont d’une qualité intermédiaire ; ils ont une belle couleur, un bouquet agréable, et la plupart sont exempts de goût de terroir. Le bourg de Blanquefort n’est pas en rapport avec la population de la commune, ni du canton dont il est le chef-lieu ; il se compose d'une place centrale où viennent aboutir quelques rues étroites et tortueuses et dont les maisons n’offrent rien de particulier. L'église a été restaurée à la moderne, elle est surmontée d'un massif clocher en pyramide qui domine tout le canton.

Les villages les plus importants sont ceux de Cachac, Larivière, Maurian, Linas, Laubarède, les Galochets, puis viennent des hameaux, des habitations isolées, quelques établissements industriels, de belles maisons bourgeoises, d'anciennes maisons nobles et les châteaux suivants, qui sont historiques ou vinicoles.

Le château de Blanquefort, l'un des plus remarquables du département, le château de Breillan, le château du Luc ou château Dulamon, le château de Terrefort, le château Dupaty, le château Maurian, et d’autres qui ont moins d'importance.

Texte extrait du livre : Les châteaux historiques et viticoles de la Gironde par Édouard Guillon, Bordeaux, 1867, chez Coderc, Degréteau et Poujol, Maison Lafargue, 28 rue du Pas Saint-Georges, Bordeaux.

joomla template