Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Description de châteaux en 1867.

La commune de Blanquefort possède des châteaux qui sont historiques ou vinicoles : le château de Blanquefort, l'un des plus remarquables du département, le château de Breillan, le château du Luc ou château Dulamon, le château de Terrefort, le château Dupaty, le château Maurian, et d’autres qui ont moins d'importance : ce sont ceux de Belair, Saint-Ahon, Pey-Astruc, Linas, Reau, le Bechon, Tujean.

Le Tujean, situé à l'entrée de la palus, est un joli petit château construit il y a quelques années par M. Caussade ; il se compose d'un joli corps-de-logis à deux étages, flanqué de deux petits pavillons ; il est recouvert d'ardoises qui tranchent avec la blancheur de ses murailles. C'est un édifice très élégant ; il n'est pas encore ombragé de grands arbres, mais il est entouré d'un vignoble rouge qui récolte 10 à 20 tonneaux de vins.

Le château de Linas. Situé au village de ce nom, est une ancienne maison noble qui appartient à M. Closmann. C'est une habitation assez jolie surmontée d'un pavillon central.

Le château de Béchon, situé près de la route, est aussi une grande maison blanche avec un pavillon central ; il appartient à M. Avril, l’entrepreneur du chemin de fer du Médoc, qui a établi des ateliers dans le beau massif d'arbres qui le précède.

Le château de Brannens. M. Ribadieu signale encore à Blanquefort le château de M. Brannens, qui paraît être l'ancien domaine de Réau, situé près du bourg. C'est une maison, dans une cour grillée surmontée, d'un pavillon et flanquée d'une jolie garenne [aujourd’hui La Dimière].

Il y a encore dans Blanquefort :

Mataplan, ancienne maison noble, qui appartenait à la famille de Maignol, et qui est à l'état de ruines ;

Mayer, jolie villa italienne avec des parterres et des arbres qui appartient à Mme Duffau [aujourd’hui Fongravey] ;

La villa de M. Noëls, vice-consul de Russie, qui domine le village de Cachac, et présente un édifice en pierres et en briques, avec un pavillon et des fenêtres à meneaux [aujourd’hui Lansalot], et celles de MM. Vergnes et Dénucé, qui en sont voisines [aujourd’hui détruites ?].

Il y a enfin trois maisons assez belles, construites, dit-on par M. Acquart, avec les pierres du vieux château. Ce sont : Cholet, l'habitation de M. de Pichon [Corn, sans doute] et Fleurennes. Cette dernière possède un des meilleurs vignobles de Blanquefort.

Telles sont, avec Montgiraud, qui appartient à M. Saint-Quentin, les principales habitations de cette belle commune.

Texte extrait du livre : Les châteaux historiques et viticoles de la Gironde par Édouard Guillon, 1867, chez Coderc, Degréteau et Poujol, Maison Lafargue, 28 rue du Pas Saint-Georges, Bordeaux, p.35-38.

joomla template