Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Le puits exceptionnel de Fongravey.

Située près des anciennes écuries de Fongravey, la margelle impressionnante d’un puits de 2 mètres de diamètre a suscité notre curiosité ; aussi, nous avons rencontré Jacques Verdier, responsable des espaces verts de la ville de Blanquefort, qui nous a fait part du rapport remis aux services techniques de la ville de Blanquefort, en mars 2008, suite à une demande de curage du puits à une entreprise spécialisée.

puits-f-1

« Les travaux de pompage se déroulent normalement, la descente et la mise en place du matériel ne posent pas de problème particulier. Lors de la descente, nous constatons que le bâti du puits en pierre de taille est relativement sain et qu'il ne présente aucune anomalie.

Nous découvrons l'entrée d'une galerie et en informons M. Dubrous. Après concertation, nous continuons les travaux de curage. Les travaux de curage terminés, nous décidons d'explorer la galerie. La galerie a été conçue pour acheminer la veine d'eau dans le puits. Le bâti est en bois, les madriers sont enclavés les uns dans les autres, nous marchons sur des planches. Le sol présente une légère inclinaison afin de faciliter l'écoulement de la source. Nous n'avons trouvé aucun signe ou inscription pouvant nous donner la date de construction ou le nom de l'entreprise ayant conçu le puits. Nous pouvons supposer que la conception fut effectuée par des ouvriers issus des travaux miniers, que la pierre n'est pas de la région Bordelaise et que l'ouvrage date de plus d'un siècle. Il serait souhaitable de curer les 18 premiers mètres de la galerie et de poser un grillage de protection afin de limiter l'accès aux prochains intervenants mais aussi d'éviter que les objets divers provenant des eaux (pluviales) ne s'infiltrent dans la galerie. »

puits-f-7curage, maçonnerie, nettoyage... entrée de la galerie, étayage, effondrements...

puits-f-2 puits-f-3 curage, maçonnerie  puits-f-4 puits-f-9

puits-f-5

 

puits-f-11

Le schéma et les photos jointes permettent de situer l’importance de ces galeries ainsi que le côté surprenant de la méthode employée pour rechercher l’eau des sources. En général, un puisatier creuse directement à l’endroit où il a repéré les indications de présence de l’eau souterraine. Ici, nous avons un puits de 15 m de profondeur, d’une largeur exceptionnelle de 2 m, dans lequel s’ouvre une galerie de 1,80 m de haut et d’1 m de large qui serpente sur 40 m de longueur. Pour quelles raisons a été entrepris cet énorme chantier de creusement et d’étayage « professionnel » de ces galeries par des madriers, où l’on pouvait circuler debout sans problèmes. Nous ne savons pas s’il existe des archives sur ce sujet ?

Ce puits, creusé vers la fin du XIXème siècle, alimente en partie les besoins en eau du château Fongravey, du tennis et d’une partie du parc, il est complété par l’apport des sources voisines de Maurian.

Texte d' Henri Bret.

Photos du fonds municpal.

joomla template