Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les arbres et les arbustes de la réserve naturelle de Bruges.

Ce sont 40 espèces qui ont été inventoriées.

En automne et au début de l’hiver, les haies regorgent de baies, et de fruits qui vont permettre à de nombreuses espèces d’accumuler des réserves de graisse ou de stocker de la nourriture. Le bocage de la réserve est constitué d’arbres : aulne glutineux, chêne pédonculé, saule blanc, frêne, saule roux… et d’arbustes locaux : aubépine, églantier, épine noire, fusain d’Europe, sureau noir, viorne aubier... mais aussi des espèces exotiques (ailante du Canada, érable à feuilles de frêne, févier, robinier faux acacia…

Historique du grand marais de Bordeaux-Bruges, d'une superficie de 265 hectares.

La date de création est le 27 février 1983 par décret ministériel.

reserve0

Les hommes ont toujours retiré de nombreuses ressources du marais mais à partir d'Henri IV les aménagements hydrauliques (digues, fossés pelles barrages) des Hollandais vont permettre le développement des activités d'élevage. Les grandes étendues de roseaux vont faire place aux prairies et au bocage. Au XXème siècle, en moins de 30 ans, l'urbanisation et l'artificialisation des milieux (lac de Bordeaux, quartier des Aubiers et du Grand parc, golf…) vont détruire de manière irrémédiable 90 % du marais. La réserve a été créée pour sauvegarder la relique de ce marais dorénavant entièrement situé sur la commune de Bruges,

La réserve est une mosaïque de paysages d’une grande valeur écologique mais aussi patrimoniale (le marais a été façonné par les hommes depuis plus de 300 ans). Elle est couverte aux 3/4 de prairies mais aussi de roselières et de boisements de frênes. Le réseau hydraulique très dense est composé de 15 hectares d'étangs et 25 kilomètres de fossés ; 3 jalles traversent le site.

reserve1

Texte extrait d’une brochure de la Sepanso, 2014.

joomla template