Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

L’origine du nom Cournalet.

C’est le nom d’un ruisseau qui nait dans la commune du Taillan, alimente le vivier de Tanaïs, et serpente à travers la commune de Blanquefort vers la Garonne ; il passe entre Vivey et Linas, longe Cambon, y reçoit les eaux de la source, parcourt les vignes de Saint Ahon en alimentant son vivier. Il porte dans ses différents noms les traces des lieux-dits et propriétés qu’il traverse : ainsi, il est ruisseau des Arruaux. Plus loin, il devient ruisseau du Vivey, puis ruisseau de Perric et de Saint Ahon, il finit ruisseau de Breignais ou de Fleurenne où il est canalisé dans les marais et rejoint la Garonne.

C’est aussi le nom d’une exploitation citée au Moyen Age. Son nom est écrit parfois Cornalet (petit corneau), même origine que celle de Corn, sans doute la plus vieille maison de Blanquefort. Le corneau, cornal, cornalis désigne une tenure collective née de familles groupées en quartier et restées dans l’indivision. C’est un petit hameau, une petite zone d’habitation. Le nom très ancien est cité dans les livres terriers des maisons nobles de 1507.

Texte d’Henri Bret. 2014.

joomla template