Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Le château du Grand-Clapeau.

Le nom de ce domaine était Clapauts en 1503, Clapaus en 1510 et Clapeau depuis le XVIIIème siècle. L’origine peut venir de « Klappa », tas de pierres ou de « Clapey », le clapier. Importante exploitation agricole. Des bâtiments ont été rajoutés pour agrandir une chartreuse de style XVIIIème siècle construite au XIXème siècle. Edouard Avril avait fait l’acquisition de la propriété, celle-ci réunie à celle voisine de Tanaïs (appelée parfois « petit Clapeau ») formait un domaine de 84 ha. En 1874, le château se dénommait Grand Clapeau Olivier. Il a appartenu à M. Pierre Perrin, entrepreneur de travaux publics, propriétaire de 1895 à 1905.

« Le vin est léger bouqueté, faisant de la bouteille, car contrairement à beaucoup de châteaux, notre vin était acheté par le négoce, livré en fûts ; peu de vins de ce temps-là étaient vendus en bouteilles à la propriété ». Raymond Valet. C’est ici un exemple intéressant d’une demeure dont le « cru » de qualité a permis d’être transformé en « château ». La vigne est plantée sur coteau graveleux, en partie en croupe. M. Pierre Baudinière, dont la famille est propriétaire depuis 1924, un des rares producteurs de vins qui ait survécu, produit un vin rouge cru bourgeois d’appellation Haut-Médoc « Château Grand Clapeau Olivier ».

Texte d' Henri Bret.

Caractéristiques du vin du château Grand Clapeau Olivier - Appellation Haut-Médoc - Sélection Officielle Millésime 2008/2009/2011/2012. Terroir graveleux - Superficie 36 h - Densité de la plantation 6 660 pieds / ha - Rendement 50 hl/ha - Cépage 52 % cabernet sauvignon, 45 % merlot, 3 % petit verdot - âge de la vigne 30 ans. Vinification traditionnelle du Médoc avec thermorégulation. Cuves inox et ciment, macération 2 à 3 semaines - Élevage 12 mois en barriques pour 30 % de la production - Vendanges mécanique.

Informations issues du site Crus Bourgeois du Médoc, pour découvrir d'autres crus bourgeois, cliquez ICI.

Noms des parcelles du Grand-Clapeau : Le plateau - La forêt noire (vers 1850, un bois épais était là) – Denusset - La pente du Vivey (terrain donnant sur le quartier du Vivey) - Madères (lié à la madérisation du vin, réelle autrefois). Information de M. Baudinière.

NDLR : Il semble plutôt, d’après un texte de l’abbé Baurein dans ses Variétés Bordelaises de 1784, que Madères soit un terme gascon connu en 1566, anciennement donné à des lieux dont les édifices étaient ruinés, et où il n'y restait plus que des masures... Que c’est-il passé en 1566 ?

Pour lire l’article sur le propriétaire actuel du Grand-Clapeau, cliquez ICI

Pour lire la bibliographie du château, cliquez ICI.Sources : - Archives municipales, - Raymond Valet, Feuillets d’une mémoire, G.A.H.BLE, 1984, p.42. - Blanquefort, rues et lieux-dits, Publications du G.A.H.BLE, 1996, p.26, - Catherine Bret-Lépine et Henri Bret, Années sombres à Blanquefort et dans ses environs 1939-1945, Publications du G.A.H.BLE, 2009, p.257.



joomla template