Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Moulin Blanc ou Lalande, moulin des Landes ou Landemoulin, dit « moulin blanc ».

 

moulin-blanc-6 Tableau accroché dans les locaux du SIJALAG.

blanc-ign


moulin-blanc-1

Nous en connaissons les différents propriétaires dès 1436 et les caractéristiques techniques en 1844 :

Les moulins de la Jalle au XVIème siècle.

Historique :

Dates

Références

Observations.

10.2.1436

3E11714.

Reconnaissance par Pierre Barbe en faveur de Franques de Balac Commandeur.

3.8.1474

3E11714.

Reconnaissance par Guirault Blanc marchand en faveur de Antoine de Murat Commandeur.

21.4.1593

AHG n° 16. Registre des Clercs de Bordeaus, f° LXXI et suivants.

Ramz Propriétaire.

4.5.1630

3E1171. C4242.

Le commandeur du Temple de Bordeaux a reçu de Jean Philip maître boulanger fermier de Landemoulin appartenant à M° Jacques Duval la rente annuelle de 30 boisseaux de froment ou de farine.

25.7.1631

3E11711

Jean Philip maître boulanger à Bordeaux donne à sous ferme pour 3 mois Landemoulin à Jehan Bourdessoule meunier à Eysines.

11.12.1631

C4242.

Jehan Pirault meunier de Landemoulin.

6.4.1634

3E11714.

Reconnaissance par M° Jacques Duval en faveur du Commandeur du Temple pour Landemoulin. Deux meules.

24.12.1643

3E11735.

Landemoulin ci-devant joui par feu Jacques Duval avocat en la Cour comme mari de Catherine Darbo, et à présent possédé par le sieur d’Hostein conseiller du roi et président de la Cour des Aydes de Guyenne.

Avril 1654

3E28178

Le 20.3.1648, Etienne d’Hosteins a affermé à Arnaud Boytaud pour 2 ans.

16.5.1666

3E28190

Gabriel Clavet est meunier de Plassan, il afferme pour 3 ans à Bertrand Doussin Landemoulin qui appartient à M. d’Hosteins Président.

31.3.1701

3E28216

Arnaud d’Hosteins fait assigner Jean Andron pour se faire payer le bail de ferme (contrat du 17.1.1695).

31.3.1701

3E28216

Arnaud d’Hosteins donne à bail pour 5ans à Hélies Lasserre meunier à Blanquefort. 2 meules.

1702

? ? ?

Bail par Arnaud d’Hosteins à Jean Andron qui succède à H. Lasserre.

10.7.1705

3E28220.

Le meunier et sous fermier de Plassan signale au sieur Jeantard meunier et Mr. d’Hostein propriétaire de Landemoulin que Jean Andron sous-fermier de Landemoulin « met tout en œuvre pour rendre Plassan désert et causer sa ruine » (il retient l’eau).

19.8.1714

3E28229

Jean Ponson est chargé de réparations à Landemoulin, François Boucher meunier de Plassan a détruit son batardeau.

3.7.1748

3E12158

Ambroise d’Hostein vend Landemoulin à Charles de la Vie. 2 meules

26.9.1748

3E28315

Antoine d’Hosteins et Pierre Bidon fermier arrêtent leurs comptes. Font état des contrats du 28.11.1737 au 31.12.1746 et du 14.12.1746 au 30.6.1748.

24.11.1751

3E3437.

François Lherbe meunier.

14.12.1754

3E28239

Jean Charles de la Vie donne Landemoulin à bail à Jean Miqueau meunier à Majollan.

11.12.1763

? ? ?

Bail à…..

12.11.1768

3E17586

Jean Charles de la Vie donne à ferme à Pierre Bidon meunier à Mérignac pour 3 ans. Deux meules.

1772

? ? ?

Bail par Jean Charles de la Vie à Augustin Saint Cric.

22.5.1844

Ordonnance du Roi portant règlement pour les moulins de la Jalle de Blanquefort. De Bryas propriétaire

Recherche de Michel Baron.

moulin-blanc-3

Etat des lieux du moulin de Landemoulin en 1752.

Procès verbal du 1° avril 1752 chez M° Thévenard, notaire à Saint-Médard. Pierre Castaing, meunier, a pris à ferme le moulin de Landemoulin (aujourd’hui Moulin Blanc). Il fait procéder à un état des lieux :

« Aujourd’huy premier du mois d’avril mil sept cent cinquante deux après midi par devant Le notaire royal en Guyenne soussigné et témoins bas nommés, a été présent Pierre Castaing meunier habitant de la paroisse de Saint Médard en Jalles, lequel a dit avoir affermé de messire Charles de la Vie Conseiller du Roy en ses conseils et président au Parlement de Bordeaux y demeurant rue du Carnan, parroisse Sainte Eulalie,

savoir est son moulin appelé Landemoulin situé sur le bras de la Jalle qui sépare les parroisses d’Eysines et du Taillan moulant à deux meules tournantes sises dans la dite parroisse d’Eysines, et comme le dit Castaing pour éviter les contestations qui pourraient arriver dans la suite entre le dit seigneur de la Vie et le dit Castaing il désire faire état et procès verbal du dit moulin pour ce fait le dit seigneur aurait nommé pour son expert en quoi que soit François Lherbé son précédent meunier la personne de Jean Miqueau, meunier habitant de la paroisse de Blanquefort et le dit Castaing aurait nommé de son côté la personne de François Seguin, meunier habitant de la paroisse de Saint Médard, pour faire procéder au présent procès verbal et pour examiner en confiance dans l’état que le tout est à présent et ce en présence et consentement de sieur Bernard Chaumette, son agent, pour le fait le dit Castaing aurait requis à moi notaire de s’y transporter dans le dit moulin de Landemoulin appartenant au dit Seigneur de la Vie pour faire état de tout soit meules, métaux, ampallages, et autres choses le concernant ce que lui ai accordé et m’y étant transporté aurais procédé au dit procès-verbal de la manière suivante :

Premièrement sortons autres dans le dit moulin les dits Miqueau et Seguin après avoir fait la visite du moulin qui est du côté du midi ils nous ont déclaré que la moulange (Moulage ou moulange : mécanisme d’entraînement de la meule) du moulin du midi est de l’épaisseur savoir la meule de dessous appelée soustre de l’épaisseur de neuf pouces et demi et la meule de dessus appelée courrin de l’épaisseur de huit pouces et demi faisant en tout dix huit pouces plus la madille bonne et en état de servir, le panfer demi usé, l’arbre tournant usé pouvant servir encore quelque temps, le rouet presque neuf, l’anguille demi neuve, le métail presque neuf à trois trous le picot (?) presque neuf les anneaux de l’arbre tournant bons la monelle et traminge le tout usé l’ampallage du dit moulin usé et presque hors d’état de servir et à l’égard du moulin qui est du côté du nord les dits Miqueau et Seguin nous ont déclaré que le moulange du dit moulin du côté du nord est de l’épaisseur savoir la meule du dessous appelée le soustre est hors d’état de service et la meule de dessus appelée courrin est de l’épaisseur de quatre pouces la nadille bonne et en état de servir le panfer usé l’arbre tournant presque neuf avec ses anneaux aussi le rouet usé et presque hors de service l’anguille demi neuve le métail bon et à trois trous le picot demi neuf la thonette et tramuge (tramure ou trameure : trémie) le tout usé les ampallages du dit moulin et ceux de…

le tout est à demi neuf dont et de tout ci-dessus en avons dressé notre présent procès verbal pour servir et valoir aux parties intéressées ainsi que de raison, fait et passé en la dite paroisse d’Eysines dans le dit moulin de Landemoulin en présence des dits Miqueau et Seguin témoins à ce requis le dit Castaing et Miqueau ont déclaré ne savoir signer de ce interpelés. » Seguin.   Thévenard.

Document du notaire de Saint-Médard-en-Jalles, transmis par Michel Baron.

moulin-blanc-4

Ordonnance du Roi portant règlement pour les Moulins établis sur la Jalle de Blanquefort, du 22 mai 1844. Louis-Philippe, Roi des Français, à tous présents et à venir, salut : Le comité des travaux publics de l'agriculture et du commerce de notre Conseil d'État entendu,

Nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit :

Article premier : Le régime hydraulique des usines situées sur la rivière de Jalle, dans les communes de Saint-Médard, d'Eysines, de Taillan et de Blanquefort, département de la Gironde, est réglé ainsi qu'il suit :

Moulin de Landes, appartenant au sieur de Bryas.

Article 25 : Le déversoir existant, dont la largeur est de trois mètres dix centimètres (3 m 10) mesurée sur le seuil, sera élargi, en maçonnerie de pierre dure, de manière à présenter un débouché libre de quatre mètres dix centimètres (4 m 10) ; le seuil en sera d'ailleurs arasé au niveau de la retenue.

Article 26 : Les deux pelles de fond existantes, qui ont un mètre soixante-quatorze centimètres (1 m 74) de largeur ensemble, sur un mètre cinquante centimètres (1 m 50) de hauteur, seront conservées. II en sera de plus établi, sur l’un des points du bief, à proximité de l'usine, quatre nouvelles ayant quatre mètres quatre-vingts centimètres (4 m 80) de largeur ensemble sur un mètre cinquante centimètres (1 m 50) de hauteur. Le sommet de toutes ces vannes sera arasé au niveau de la retenue.

Article 27: Le niveau de la retenue est établi à quinze centimètres (0 m 15) au-dessous du seuil inférieur de la porte d'entrée de l'usine, pratiquée dans la façade nord, et à un mètre vingt quatre centimètre (1 m 24) en contrebas du seuil inférieur de la croisée la plus au nord, pratiquée dans la façade ouest

moulin-blanc-5

 

moulin-blanc-7

Photos fonds propore de François Barreau et Bret-Lépine.

Et pour finir ce descriptif, une petite chanson qui ressemble à une comptine que nos mères nous chantaient :

« Sur la Jalle, les Templiers
Avaient construit un beau moulin
Jean Miqueau, le premier meunier
Faisait tourner Landemoulin.

Tourne, tourne Landemoulin,
Dansent, dansent les bons grains.

En ce temps là, dans la campagne
On cultivait un bon froment
Pour la volaille, du blé d’Espagne
Qu’on amenait à Moulin Blanc.

Tourne, tourne Landemoulin
Dansent, dansent les bons grains.

Mais quand le blé vint à manquer
Des pains de glace on fabriqua
Dans les greniers du vieux meunier
Au grand désespoir des p’tits rats.

Tourne, tourne le Moulin Blanc
Dansent, dansent les glaçons d’argent.

En 1900, c’est une guinguette
Qui s’installa au bord de l’eau
C’était tous les jours la grande fête
On arrivait de tout Bordeaux.

Tourne, tourne le Moulin Blanc
Dansent, dansent les jeunes gens.

Chaque dimanche, près du moulin
Les pêcheurs se réunissaient,
« au Goujon Vivant », dès l’matin
Ils venaient boire un petit café.

Tourne, tourne le Moulin Blanc
Dansent, dansent les verres de blanc.

Après la guerre, Gaby Martin
Le transforma en restaurant,
Très réputé pour ses plats fins
Et pour ses rendez-vous galants.

Tourne, tourne le vieux moulin
Dansent, dansent les gens biens.
»

Chanson extraite du site : www.geocaching.com/.../GC62E17_le-moulin-blanc-deysines-dit-lande...

Le moulin blanc est souvent photographié ; il a été transformé en guinguette en 1900 et est devenu restaurant au milieu du XXème siècle. Le Bistro de la Jalle donnait comme adresse : 22 rue du moulin blanc. Il est fermé aujourd’hui.

moulin-blanc-2

 

 

 

 

 

 

 

 


joomla template