Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Une nouvelle centenaire.

Vendredi après-midi, Benoit Simian, le maire de Ludon-Médoc, accompagné de Jeanne Marcato, adjointe aux affaires sociales, ainsi que les membres du Centre communal d'action sociale (CCAS), sont allés rendre visite à Simone Biensan, la nouvelle centenaire de la commune, qui fêtait ce jour-là son anniversaire. Née le 25 juillet 1914 à Paris, d'un père militaire et d'une mère modiste, Simone Biensan est arrivée dans le Médoc, d'abord à Arcins dans la maison familiale, à l'emplacement du Lion d'or, puis à Ludon, où elle a travaillé à La Poste et a rencontré Albert Biensan, aujourd'hui âgé de 97 ans.

biensan

Après l'avoir attendu pendant huit ans, trois ans de service militaire puis cinq ans de captivité, elle l'a épousé en 1945. Ils ont eu une fille Catherine, et ils ont aujourd'hui un petit-fils, Denis, ainsi qu'une arrière-petite-fille, Lola. Ensemble, Simone et Albert Biensan ont tenu une charcuterie jusqu'en 1982. Ils y habitent toujours et dans l'entrée, subsistent un billot, une porte de frigo et des crochets de boucher pour pendre les cochons. Après avoir travaillé jusqu'à l'âge de 68 ans, Simone Biensan vit une retraite paisible, avec un seul regret, celui du contact avec les clients. Elle confie avoir un petit secret, qui contribue peut-être à sa longévité, un petit verre d'un apéritif ancien, le Birrh, qui contient du quinquina.

Profitant de cette rencontre, Jeanne Marcato a rendu un hommage à d'autres femmes, célèbres ou pas, nées il y a 100 ans.

Article du journal Sud-ouest du 28 juillet 2014, Marine Jay.

joomla template