Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La viographie.

La dénomination est la désignation (d’une personne ou d’une chose) par un nom ; on peut dire aussi son appellation : dans le cas de la viographie, la décision de donner un nom à une voie s’effectue au sein du conseil municipal de chaque commune, laquelle est souveraine pour cette opération.

avenue.gare

Les rues de Parempuyre :

 [D’après le plan CUB 2008 : Blanquefort, Le Pian-Médoc, Ludon-Médoc, Parempuyre, Saint-Aubin de Médoc, Le Taillan-Médoc.]

Voici la dénomination des 140 rues de la commune :

65 rues (46 %)

53 allées (38 %)

7 chemins (5 %)

6 avenues (4 %)

2 impasses

2 places

1 rond-point

1 voie

1 passe

1 espace

1 quai

3 doublons : (écoles : rue et allée, église : rue et allée, usine : rue et allée).

carrefour.lambert

Les choix se sont partagés de la manière suivante :

Toponymes locaux : 85 (60 %), lieux 59 (41 %), fonctionnel 15, Médoc 5, Aquitaine 4, et nature 26 (19 %) : oiseaux 10, arbres 12, fleurs 2, animaux 2.

Personnalités locales : 9 (6 %)

Personnalités nationales : 31 (22 %) : écrivains 19 (dont Pablo Neruda et Anna de Noailles), peintres 8, politiques 3, aviateur 1.

Symboles : 14 (10 %) dont le Maquis de Saucats.

Noms de femmes : 2, Hélène Boucher et Anne de Noailles.

Il nous a paru en effet intéressant de comparer la voirie de 8 communes : 1 327 voies au total ont été étudiées. Pour lire cette étude, cliquez ICI.

entre.bourg

Origine des noms de rues et de quelques lieux-dits.

- Ardillières (Rue des) : à l'origine Ardilleys - métairie.

- Bensac Marcel (Rue) : adjoint au maire du 19.05.1912 à son décès le 30 janvier 1934.

- Bigeau (Rue de) : existait, au 18ème siècle, une métairie qui a donné son nom au lieu-dit.

- Bois de Lartigue (Rue de) : vient d’«Artigue » qui en langue d'oc signifie : terre conquise sur les palus

- Bordes (Allée de) : privée - Au 18ème siècle, Bordes signifiait exploitation d'un seul tenant avec maison, labour et vignes.

- Bourdillot (Rue de) : nom du lieu-dit vient de bourdieu - planté de vignes.

- Cabane (La) : lieu-dit - cabane en pierres et briques signalée déjà en 1744 (Domaine des comtes de Ségur).

- Cantine (La) : lieu-dit - ancienne halte charretière (chemin de Labarde).

- Crébadin (Rue du) : mot patois - secteur très sec où la végétation « crevait » par manque d'eau.

- Delaube Daniel (Rue) : adjoint au maire du 06 mai 1956 au 28 mars 1965.

- Dupeyrat Léonce (Rue) : adjoint au maire du 06 mai 1956 au 28 mars 1965.

- Durand-Dassier (Rue) : Philippe : maire du 15 juin 1904 à son décès le 01 septembre 1935, et  Hubert : maire du 06 octobre 1935 à son décès le 17 mars 1971.

- Filles (Impasse des) : lieu-dit « Les Filles » ou « la part des Filles » certainement héritage des filles au cours d'un partage (propriété Suderie - voir chapitre château Ségur).

- Fillon Maurice (Rue) : conseiller municipal de 1904 à 1955.

- Flamand (Allée du) : menant à la propriété des Flamands (voir chapitre sur les marais).

flamand-par                 

- Fontanille-Fontanieu (Rue de) : même origine, vient de fontaine = source.

- Fort-César (Le) : lieu-dit - les ruines de ce fort construit par d'Epernon ou Mazarin pendant la Fronde, ont subsisté jusqu'à la fin du XVIIIème siècle.

- Founeau Henri (Rue) : adjoint au maire du 28 mars 1965 à son décès le 20 novembre 1967.

- Gaillard (Rue de) : menait au « Maine de Gaillard » lieu-dit compris entre les rues Général de Gaulle, Maurice Fillon et Durand-Dassier.

- Gossemot (Rue de) : très ancien lieu-dit (également orthographié Gosmot et Gossemote), nom d'une métairie jusqu'à la fin du 19ème siècle. Les maisons qui composent ce quartier datent de la construction du château (vers 1875). Elles étaient destinées à loger les ouvriers du bâtiment, puis le personnel chargé de l'entretien du château. Là, se trouvait dans la première moitié du 20ème siècle, un sabotier.

   gossemotte    gossemotte1

- Grattequina (Rue de) : s'écrivait à l'origine « Gratte qui n'a » nom de l'île qui était située face à ce port reliée à la terre au 19ème siècle.

- Guilbert Marcel (Impasse) : adjoint au maire du 28.03.1965 à son décès en juillet 1968.

- Jonc Félix (Rue) : adjoint au maire du 18.05.1945 à son décès le 01 janvier 1950.

- Labouret (Le) : lieu-dit - domaine datant du 18ème siècle (près de 35 ha en 1811), composé de vignes, prairies, terres labourables, maisons de maître, dépendances écuries, chais, jardins, maisons de métayer, etc.

- Montoya Camille (Rue) : adjoint au maire du 18 février 1934 au 14 mars 1956, maire de décembre 1994 à mai 1945.

- Landegrand (Rue de) : située au nord-ouest - Signifie grande lande (propriété des comtes de Ségur jusqu'à la Révolution).

- Landot (Le) : lieu-dit - petite lande, appartenait au domaine de Pichon.

- Loustalot : lieu-dit - petite maison (l'oustau = maison).

- Moulin de Cazeaux (Le) : lieu-dit - du blé était cultivé aux alentours du moulin à eau alimenté par la jalle de la Violette.

- Naoude (Allée de la) : signifie creux d'eau (mare-étang) en patois.

- Obiers (Allée des) : saules - la jalle de la violette venait jusqu'à ce lieu débouchant au Port.

- Perrin (Lavoir de) : semble très ancien puisqu'en 1914 on note que le garde-champêtre est chargé de son entretien. En février 1923, le Conseil municipal décide que des fouilles seront faites à la source et l'eau conduite par des tuyaux jusqu'au lavoir. Le 7 mars 1948, le lavoir est démoli. Abandonné pendant près d'un demi-siècle, il a fait l'objet au cours du printemps 1995 d'un nettoyage sérieux pris en charge par l'association Bien Vivre à Parempuyre avec l'aide du personnel communal.

lavoir

- Poste (Rue de la) : les bureaux de La Poste se trouvaient ici jusqu'en 1988. Les écuries du château ont occupé le grand bâtiment situé à l'ouest de la rue.

postes-par bureau-tabac

- Procurayre (Rue du) : lieu-dit - signifie procureur en patois ; un procureur aurait habité la maison au n°4 (date de 2 siècles).

- Usine (Rue de l') : ancien chemin de l'Ayguelongue (jalle) à Bel-Air, menait au début du siècle à la première usine d'équarrissage.

- Vallier : lieu-dit - maison noble située au bord de la Garonne d'une très ancienne origine. Pour plus d'informations sur la maison noble de Vallier, cliquez ICI.

- Vassivey (Rue de) : vient de Bacibey qui signifie berger - (ancienne métairie).

- Villa (Rue du) : des ruines d'une villa, que la légende donne pour « antique », ont été signalées en ce lieu.

rue.principale

Texte extrait : Parempuyre, sa mémoire, ouvrage collectif édité par le Comité d’animation communale de Parempuyre, 1995, p.100-101.

Cartes postales fonds privé Orillet.

Photo fonds privé F. Barreau.


joomla template