Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Blanquefort

L'historique de la viographie.


Jusqu’en 1908, la voirie de la commune de Blanquefort, comme la plupart des autres communes, était composée de chemins qui avaient un nom propre ou qui le plus souvent indiquaient qu’ils reliaient deux lieux différents.

Procédure de l’appellation des noms de rues :
Dans le cas de la commune de Blanquefort, jusqu'à la création récente de la commission de viographie, c’était le maire qui proposait au conseil municipal, une liste de noms pour telle ou telle voie au fur et à mesure que la nécessité s’en fait sentir, en particulier quand une instance lui demande de le faire.

C’est sur la proposition du maire, lors de la séance du 10 février 1907, que le conseil décide que des noms seront donnés aux principales rues du bourg, et c’est le 9 février 1908 qu’il communique au conseil municipal le projet de déterminer la dénomination des rues et places publiques du bourg de la commune de Blanquefort ;


- Transfert de propriété à la Communauté Urbaine de Bordeaux (créée le 1er janvier 1968) de 75 voies communales ; le conseil municipal décide, le 6 février 1970, de « l'Opération de numérotage des immeubles : M. le maire explique au conseil municipal que le numérotage des immeubles devient de plus en plus nécessaire, surtout dans les rues entièrement construites, et demande en conséquence l’autorisation de faire procéder à une étude technique de ces opérations qui seront réalisées par tranches. Le conseil, en ayant délibéré, décide les numérotations des immeubles…


- Dénomination des voies communales transférées à Communauté Urbaine de Bordeaux.
M. le maire expose au Conseil l’intérêt et l’urgence qu’il a à procéder à la dénomination des voies communales dont le transfert de propriété à la Communauté Urbaine de Bordeaux vient d’être décidé, pour prendre effet du 1er janvier 1968. Il donne ensuite connaissance de la liste des dénominations  établie par la commission municipale réunie à cet effet le 10 janvier 1970. Il demande ensuite au Conseil municipal de vouloir bien, si tel est son avis :
- approuver les dénominations des 78 voies communales figurant sur la liste dont connaissance vient d’être donnée et qui devra rester annexée aux présentes,
- décider l’acquisition et la mise en place des plaques de rues correspondantes dont le nombre pourra varier pour chaque voie selon les nécessités de signalisation,
- voir la dépense qui fera l’objet d’un crédit au budget supplémentaire de l’exercice 1970.
Mises aux voies, les conclusions ci-dessus sont acceptées. M. le maire adresse des félicitations à M. Cadé, faisant fonction d’adjoint technique.
- Lors de la séance du 25 octobre 1974, M. le maire informe le conseil municipal de l’intérêt qu’il y aurait à procéder à la dénomination des voies de la commune qui n’avait pas été faite en 1970. Il donne lecture de la liste des noms proposés par la Commission d’Urbanisme et d’Environnement. Ces dénominations concernent un certain nombre de chemins ruraux ».

Par ailleurs, dans les années de grande construction, ce sont la plupart du temps, les promoteurs qui demandent la dénomination des voies que leurs constructions ont permis de créer et ce sont souvent eux qui proposent des noms, en fonction de la géographie et des modes : ainsi les séries de musiciens, de fleurs ou d’arbres…
Exemple, lors de la séance du 15 octobre 1976 : dénomination de voies : « Monsieur le maire informe le conseil municipal que suite à la demande des Syndicats des Copropriétaires et des promoteurs, la Commission municipale a dressé une liste de noms attribués aux lotissements actuellement achevés ou en cours de réalisation ».
La formulation est différente lors de la séance du 26 janvier 1984 : « La Commission Municipale a dressé une liste de rues attribuées aux lotissements actuels en cours de réalisation et à diverses voies non dénommées. Il vous est demandé, Mesdames, Messieurs, de donner votre avis sur les propositions suivantes… »
Les voies sont en général nommées par les élus municipaux, à partir des choix du maire ainsi que des propositions d’une commission municipale chargée de la voirie ou encore des promoteurs. La population est rarement consultée.
Il semblerait nécessaire que dans les années à venir, la pratique de la consultation des habitants des conseils de quartier soit à développer.

Le long historique de l’appellation des noms des rues qui suit, nous permet d’apprécier la conservation de notre patrimoine le plus précieux, celui de la terre et plus précisément des terres que nos ancêtres paysans nommaient pour les distinguer en les caractérisant avec bon sens et esprit pratique. Ils sont les derniers témoins du passé rural de notre commune devenue semi-urbaine et doivent être conservés à tout prix. Il serait même nécessaire de continuer à nommer des rues ou des lieux en reprenant les nombreux lieux-dits abandonnés à l’oubli. Ils ont bien plus de valeur que tous les « Didier Lefèvre » réunis, à l’instar d’une nouvelle voie importante qui a été baptisée en mars 2009 du nom d’un photojournaliste complètement inconnu des Blanquefortais.
Soyons tous responsables de la mémoire de Blanquefort.


Séance du Conseil municipal du 10 février 1907 :
Sur la proposition de M. le Maire, le Conseil décide que des noms seront donnés aux principales rues du bourg.

Séance du 9 février 1908 :
883 : M. le maire communique au conseil municipal le projet de déterminer la dénomination des rues et places publiques du bourg de la commune de Blanquefort. Suivent les noms (21) :
- route du Médoc
- boulevard de Galochet
- rue Gustave Tastet
- rue Carnot
- rue Édouard Avril
- rue Thiers
- rue Gambetta
- place de l’Eglise
- rue Marcelin Berthelot
- rue Jules Moreau 
- place Eugène Tartas
- rue de la République
- place de la République
- rue Amédée Tastet
- avenue de la Gare
- route de la Palus
- chemin du Dehez 
- rue Jules Ferry 
- boulevard Victor Hugo 
- chemin de Duras
- chemin du moulin
[Notons les deux boulevards dès 1908. Bordeaux n’est pas loin !]

Séance du 23 février 1913 :
M. Romefort propose au Conseil de changer le nom de Boulevard de Galochet et de donner celui d’Alcide Lançon. Proposition adoptée à l’unanimité [Négociant en vins, maire de Blanquefort de 1904 à 1910, remplacé par son frère Emile].

Séance du 21 septembre 1944 :
567. Avenue Général de Gaulle. Pour honorer notre libérateur, la Délégation Spéciale décide à l’unanimité de baptiser la portion de la route du Médoc dans sa traversée de la commune « avenue du Général de Gaulle ».

Séance du 17 janvier 1948 : Proposition d’une rue « Général Leclerc ».
M. le maire propose au conseil qu’afin d’honorer sa mémoire, une rue soit appelée « rue du général Leclerc », et déclare qu’à son avis, la rue Jules Moreau conviendrait à ce changement de nom. Le Conseil, à l’unanimité, donne son accord pour ce changement de nom, et décide que ces nouvelles plaques seront ultérieurement inaugurées officiellement.

Séance du 22 février 1969 : Dénomination de nouvelles voies.
En attendant un examen plus complet de ce problème complexe, M. le Maire propose de dénommer comme suit certaines voies de Saturne et du Bourg :
À Saturne : voie circulaire nord : rue de Gilamon
et voie circulaire sud : rue de Lestaing.
Au bourg : voie communale n°7 de la rue Thiers au carrefour de la Gravette : rue Léopold Carme.

Séance du 6 février 1970 : Transfert des voies communales à la Communauté Urbaine de Bordeaux. depuis le 1er janvier 1968, date de création de la Communauté… Le Conseil municipal décide le transfert de propriété à la Communauté Urbaine de Bordeaux des voies communales énumérées ci-dessous (cf. document photocopié). Suit une liste de 75 voies…
Avenue de Tanaïs
Rue de la Rivière
Avenue de la Salle de Breillan
Rue de Linas
Rue du Vivey
Avenue de la Forteresse
Rue de Canteret
Rue de Repos (sic)
Rue de Fongravey
Rue de la Landille
Rue de Peybois
Rue du Dehez
Rue de Maurian
Rue de Saint-Hao
Rue de Solesse
Rue de Campot
Rue de Galochet
Rue de la Gabarreyre
Rue du Poujeau
Rue de la Forge
Rue de la Gare
Rue du Soutey
Rue des Acacias
Rue de la Renney
Rue de Corn
Rue de Carpinet
Rue de Gilamon
Rue de Strasbourg
Rue de Lestaing
Place de Bruxelles
Place de la Haye
Rue de Luxembourg
Rue de la Liberté
Rue des Marnières
Rue du Queyron
Rue de Coulon
Rue du Lout
Rue du Neurin
Rue du Berdaca
Rue de Tujean
Rue du Collège Technique
Rue d’Andrian
Rue du Béchon
Rue de Guyenne
Rue de la Male Jornade
Rue des Jardins
Rue de Bellevue
Avenue du Port du Roy
Rue de Belair
Impasse de la Poste
Boulevard Montesquieu
Rue Jean Moulin
Rue Michel Montaigne
Rue Lamartine
Rue Dupaty
Rue de Lattre de Tassigny
Rue Jean Mermoz
Rue Pasteur
Rue Robert Schuman
Rue Aristide Briand
Rue Georges Mandel
Avenue du 8 mai
Avenue du 11 novembre
Rue Mathurin Olivier
Rue Léopold Carme
Rue Edmond Blanc
Rue Rincazeaux
Rue Alcide Lambert
Rue André Déris
Rue de l’abbé Poncabaré
Rue Gabriel Lamboley
Rue Marguerite Dumora
Rue de l’abbé Raby
Rue du Cardinal Lecot
Rue Alcide Eyquem
Rue Cora Morton
Rue Jean-Bureau-de-la-Rivière
Rue du Docteur Poumeau-Delille

Séance du 25 octobre 1974 : Dénomination des voies de la commune :
1 Lande du chalet
- rue Ronsard
- rue Du Bellay
- rue Nicole (sic) Boileau
- rue Paul Verlaine
2 Pey-Seurin sud
- rue Maryse Bastié                                                      
- rue de Madères
3 Le grand Clapeau
- rue du Clapeau

4 Le Poujeau
- rue des Tuilières                                                        
- rue Jean-Jacques Rousseau
5 Le Landot
- rue Voltaire

6 Le Neurin
- rue Charles Lindberg

7 V.C.18 et C.R. Chemins vicinaux :
- rue des Gravières
- rue de Perric
8 Tujean
- rue Jean de la Fontaine (voir séance du 29 février 1980)

9 Pigeonnay
- rue du Pigeonnay

10  La Rivière
- rue Jeanne d’Arc                                     
- rue Blaise Pascal
11 V.C. n°122
- rue de Bigorre
12 Centre bourg
- rue du Maréchal Juin
- rue de Peyrestruc
- rue de Grattecap
- rue de Lagorce
- rue du Château d’eau
- rue de Cantelaude
- rue de Gabarreyre (à prolonger)
- rue des Sables
- rue de la Jalle
- rue du Maréchal Lyautey
- rue Saint-Exupéry
- rue Léonard de Vinci
- rue du Commandant Charcot
- rue de Fleurenne
- rue Georges Guynemer
- rue d’Arlot-de-Saint-Saud

Séance du 15 octobre 1976 : Dénomination de voies :
1 Lotisement Tujean
- rue Frédéric Chopin
- rue George Sand
- rue Hector Berlioz
2 Le Port du Roy
- rue Mozart
- rue Charles Gounod
3 Peyrestruc
- rue de Lorraine
- rue de Genève
- rue Winston Churchill
4 Les sources de Maurian
- Place des Sources

- rue du Chevalier de Maurian  (ancien propriétaire du château Maurian)
5 Le Hameau de Canteret
- rue des Jonquilles
- rue des Primevères

Séance du 29 juin 1979 : Dénomination des voies :
1 Peyrestruc II
- rue Alcide de Gaspéri
- rue des Ardennes
- rue des Pays-Bas
- place d’Italie
2 Les sources de Maurian II
- rue Bertrand de Noailhan, seigneur de Maurian
- rue des Cèdres
- rue des Marronniers
3 Lotissement la Landille
-  rue de Provence
- rue de Béarn
- rue du Languedoc
4 Le hameau de Terrefort
- rue de Beychevelle
- rue de Listrac
- rue de Saint-Estèphe
- rue de Saint-Julien
- rue de Margaux
- rue de Lamarque
- rue de Moulis

Séance du 19 février 1980 : Dénomination d’une rue de la commune « avenue Jean Duvert »

Séance du 27 novembre 1980 : Dénomination des voies :

Le petit bois de Grattecap
- rue de Belgique
- rue d’Irlande
Le parc des Michels
- rue des Michels
- rue des Chênes
Lagorce  Mongireau
- rue de Mongireau
- rue d’Espagne
- rue du Portugal
Les hauts de Caychac
- rue de Morlaes (instituteur de 1924 à 1952)

Séance du 8 juillet 1983 : Dénomination des rues des lotissements :
Peybois-ouest
- rue Hortense Schneider (1838-1920)                                                                                                                                                                                                                                              Peybois-est
- rue du Baraillot                                                                                                                                                                                                                                                                                  Coteaux de Majolan
- rue de Piganneau
- rue du Luc

Séance du 26 janvier 1984 :
La Commission Municipale a dressé une liste de rues attribuées aux lotissements actuels en cours de réalisation et à diverses voies non dénommées. Il vous est demandé, Mesdames, Messieurs, de donner votre avis sur les propositions suivantes :
Le parc des Michels II
- rue des Frênes
- rue des Peupliers
- rue des Platanes 
Les hauts de Blanquefort  (2° tranche de Lagorce Mongireau)
- rue du Portugal                                                                                                                                                                                                                                                                            Lotissement  Delhomme
-rue des Alouettes                                                                                                                                                                                                                                                                      Peybois-ouest
- rue Hortense Schneider                                                                                                                                                                                                                                                       Peybois-est
- rue du Baraillot                                                                                                                                                                                                                                                                           Chateau Cambon
- rue de Cambon
- rue du Pigeonnay
Coteaux de Majolan
- rue Gustave Piganneau
(fondateur du domaine de Majolan)
- rue du Luc
Les cottages de Blanquefort
- rue de Laubarède
- rue des Saules
- rue des Vergnes 
Les campanules
- rue de Marpuch                                                                                                                                                                                                                                                                                Zone industrielle
- rue du Commandant Charcot
- rue François Coli
- rue Charles Nungesser
- rue Gustave Eiffel
- rue Descartes
- rue Pierre et Marie Curie
Centre-ville
- rue de la Plantille
- rue de Lacoste
[À noter que les 2 lotissements de Peybois, ainsi que celui des coteaux de Majolan et la rue du Portugal avaient déjà été proposés le 8 juillet 1983].

Séance du 21 février 1985 :
Changement de dénomination de la voie « rue de Majolan » en « rue François Ransinangue ».
Notre ami François Ransinangue, décédé fin 1984.

Séance du 21 février 1987 :
La Commission Municipale a dressé une liste de rues attribuées aux lotissements actuels en cours de réalisation et à diverses voies non dénommées. Il vous est demandé, Mesdames, Messieurs, de donner votre avis sur les propositions suivantes :
La maisonneraie de Chante-coucou
- rue des Mésanges
- rue Chante-Coucou
Lotissement Breillan
- rue de Laubarède

Le parc
- rue de Cantenac
- rue de Cussac
- rue d’Arsac
La rivière- nord
- rue de Gaulac
Centre-ville                                                                                                                                                                                                                                                                                                 - rue Raymond Valet.

Séance du 26 mai 1992 :
Cession à la CUB de l’emprise du chemin rural « rue de Jacques » en vue de son classement dans la voirie communautaire.

Séance du 6 octobre 1992 :
Cession à la CUB de la rue de Cantenac pour incorporation au domaine public (dans le cadre de travaux lors de la réalisation du lotissement « le parc de Saint-Haon ».

Séance du 7 avril 1994 :
Changement de nom de rue de l’usine située sur le territoire des communes de Parempuyre et de Blanquefort : la nouvelle appellation de cette rue serait désormais « rue des Compagnons de l’abbé Pierre », dans sa portion comprise entre la rue de la Gare et la rue de Bel-Air, cette partie étant commune à nos deux villes.

Séance du 17 février 1995 :
Intégration de la rue de Camerouge (commençant rue de Solesse et s’achevant « Avenue du 11 novembre ») au domaine public communautaire.

Séance du 25 juin 1998 :
Délibération 98.107. Dénomination de voies dans les lotissements Domaine de Peybois, clos de Peybois et Clos Morton, situés entre la rue de Peybois et la rue Jean Mermoz quartier de Caychac, il est nécessaire de donner une dénomination à la voie desservant ces lotissements. Il est proposé de donner le nom de :
- rue Clément Ader à cette voie.

Séance du 14 décembre 1998 : Délibération 98.194. Dénomination de voies :
Lotissement la masonneraie du Neurin
- Rue de Monteil
- Rue de Ratay
Domaine de Cholet  (Chartreuse du XVIIIème siècle dans un parc avec pièce d’eau, ce nom est celui d’un propriétaire de cette époque, Alexis de Cholet. Bourdieu de Bothiron ou Bothiron était le nom ancien de ce lieu. Le ruisseau de la propriété, « rieu d’escape », évacue les eaux du vivier du domaine. La date de 1714 est gravée sur une pierre du mur d’enclos, dans la rue du Général Leclerc.)
- Rue Alexis de Cholet
- Rue Bothiron
Lotissement le hanmeau de Breillan
- Rues des Aubiers  (lieu dit autrefois planté d’arbres à bois blanc)
[à partir de 1998, quelques commentaires figurent dans le compte-rendu des conseils municipaux].Séance du 30 octobre 2000 :
Délibération 00.159. Dénomination de 4 voies dans les lotissements nouvellement créés :
Les jardins de Gabarreyre
- Rue des Fougères                                                                                                                                                                                                                                                                              Le jardin de Laubarède
- Rue des Vîmes (vîme : appellation locale de l’osier dont les fines pousses étaient utilisées pour fixer la vigne sur ses supports) Le clos de l'église
- Rue Malagenne (signifie « Mal aisé », déformation de « malagène », en raison de la forte déclivité du terrain)
- Rue du Prince noir (proximité de la forteresse de Blanquefort)

Séance du 9 juillet 2001 : Dénomination de voie pour desservir la résidence
Le hameau du Port du Roy
- Rue des Pépinières (chemin rural desservant la résidence)

Séance du 24 septembre 2001 Affaire 01 170 et 01 171
Dénomination de voie au lieu-dit La Plantille
- Impasse des Astes
Dénomination de voie : suite à la fermeture de la rue du Trembley consécutive au rachat de l’emprise (de la voie) pour partie par l’entreprise Bardinet, proposition de donner le nom de :
- Impasse de Trembley.

Séance du 27 mai 2002 : Dénomination de voie
- Rue Bavian (lieu-dit du quartier de la Plantille, qui figurait sur le cadastre de 1843 et a disparu par la suite, sans laisser de traces sur ses origines) [suite à une confusion en 1990 dans l’application du nom à un chemin rural].

Séance du 21 janvier 2003 : Affaire 03.12 Dénomination de voies dans le lotissement nouvellement créé :
Lotissement le clos Jeanne d'Arc
- rue de Calandin

Séance du 27 septembre 2004 :
04.089 Transfert de domanialité de la rue Cora Morton au profit de la CUB
04.090 Vente chemin rural déclassé rue de Madère au profit de M. Baudinière

Séance du 26 septembre 2005 : Dénomination de voies Affaires 05.082 et 05.083.
- Rue du Béchon (prolongement de voie)                                                                                                                                                                                                                               Lotissement Clos de Birehen
- Rue Flora Tristan (1803-1844) (Franco-péruvienne, femme de lettres et ouvrière, elle est l’une des figures majeures du débat social dans les années 1840, en créant, notamment, la première association indépendante d’ouvriers et l’ « Union ouvrière ». Flora Tristan militait aussi pour le rétablissement du divorce et l’abolition de la peine de mort. Elle s’est éteinte en novembre 1844 à Bordeaux. 30.03.2009)
Dénomination de nouvelles rues réalisées sur le territoire communal.
- rue Didier Lefèvre (1957-2007), photojournaliste
La Rivière
- Rosa Bonheur (1822-1899), peintre née à Bordeaux
- Henri Cartier-Bresson (1908-2004), photographe français
- Jeanne Baret (1740-1807), première femme botaniste à faire le tour du monde
- Paul Cézanne (1839-1906), peintre français.
Petit Lacanau
- Anita Conti (1899-1997), première française océanographe, aventurière des mers
- Ferdinand Buisson (1841-1932), philosophe, éducateur et homme politique français
- Rosa Luxembourg (1871-1919), militante et révolutionnaire allemande.

Séance du 27.09.2010
Dénomination de la nouvelle voie du projet habitat « Montigny-La Gravette » : allée Montigny.
Dénomination de la nouvelle rue du nouveau lotissement « le Bosquet » dans le secteur de la rue des Sables  « Antoinette Ochoa ».

Certaines rues n’ont pas été trouvées dans les registres du Conseil municipal : elles ont pu
être oubliées ou englobées dans l’ensemble d’un lotissement. Quelques notes permettent
cependant de les situer en partie dans le temps.

- Caychac
Dumas
Clos de Campot : arrêté municipal  du 16.03.1993                                                                                                                                                                                                                      - - Lotissement Le Parc (Maurian)
Clos de Saint-Ahon arrêté municipal  du15.06.1996
Cissac
Mauriac
- Lot Tiscot
Magnol
Tiscot
Virebouc
Pins (à côté de Tiscot)
Les Jardins du Tiscot  permis construire 14.06.1999                                                                                                                                                                                                                    - - -  -  Cimbats (près de)
Mimosas
Pellegrin II, bornage du 20.07.1990
- Solesse
Bosquets
Bocage
Bocage Canteret I et II arrêté municipal 24.07.1985 
- Chante-Coucou
Curégan 1968
Chabannes après 1968                                                                                                                                                                                                                                                                         Lacoste
Vignes aucune mention
- Limite le Pian 
Buffon
Colbert
Musset
- Limite le Taillan
Gelès
Lande
Manège (centre hippique 1980.82)
Terre noire
- Lac
Bois (allée) époque foire                                                                                                                                                                                                                                                                          - Collège :
Dupaty (avant 1974)                                                                                                                                                                                                                                                                        Laubarède arrêté municipal 24.03.199                                                                                                                                                                                                                                                   rue des Bruyères
Bouleaux
Bruyères
-  Marais Les Padouens
Pontac et Pas du Chêne                                                                                                                                                                                                                                                                        vers Tanaïs
Clos Cardinal
Cournalet
Léglise Paul
Pinsons
Fauvettes Les rues des Fauvettes et Pinsons ne sont pas nommées. Réglement promoteur du 29.11.1985.

Séance du 21 février 1987 :                                                                                                                                                                                                                                                                  La Maisonneraie de Chante-Coucou
- rue des Mésanges
- rue Chante-Coucou
- ZI Nord   (extension vers 1975)
Cartier Jacques
Gaulac
Pérouse
-  La Renney (1988 ?)
Garenotte
Holderlin
Vergniaud                                                                                                                                                                                                                                                                                            Castéra  (5 ans après  sa mort en 1956) « Blanquefort. 10.12.61. Aujourd'hui, il y avait une messe à 11 h dite par monsieur le chanoine Poncabaré à la mémoire de monsieur Robert Castéra et l’inauguration de la rue portant son nom, c'est l'ancienne ruette, en face de la poste. Il y avait toute la municipalité et beaucoup de monde (extrait de lettres familiales) ».

 

 

joomla template