Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Le château Lescombes.

Son histoire commence avec le moyen âge. La Ville acquiert l’ensemble du domaine en 1989.

Cet ensemble abrite aujourd’hui un parc paysager, un jardin potager pédagogique, un pigeonnier classé du 16ème siècle, un musée des outils du maraîchage et un centre d’art contemporain.

Espace le plus visité de la ville, Lescombes est devenu un rendez-vous incontournable à Eysines.

lescombes

 

A la fin de la guerre de cent ans, la paroisse d’Eysines est dévastée par les armées du Roi de France venues assiéger Bordeaux.
De l’ancien château désigné sous le nom de château de la Plane sous l’ancien Régime, ne subsiste que quelques éléments, notamment la porte gothique de la barbacane. Réutilisée à la fin du XIIème siècle, elle orne désormais l’entrée du pigeonnier-puits.

lescombes1

De famille en famille, les propriétaires du château :

1550 : Jean Dubernet, secrétaire du Roi fin du XVIème : Gratian de Mulet, écuyer
1631 : propriété du monastère des Feuillants
1720 : Benjamin Duret « bourgeois de Bordeaux et marchand des chartrons » puis Abraham et Pierre Duret (1er maire d’Eysines)
1811 : Jean Baptiste Verthamon
1825 : M. Reimonencq
1830 : famille Pélissier
1848 : famille Malineau
1878 : famille Yvert, (fournit un des Maires de la commune)
1908 : famille Berjal, négociants en vin
1928 : famille Faure

L’histoire du pigeonnier.

Inscrit à l’inventaire des bâtiments historiques, le pigeonnier monumental du château Lescombes est unique en son genre. S’il ressemble aux colombiers contemporains de Daignac et de Saint-Pardon-de-Conques, sa particularité est d’avoir deux fonctions puisqu’il est bâti au-dessus du puits du château. Le bâtiment a d’abord une utilité agricole, les pigeons débarrassant les vignes des pucerons, chenilles et autres parasites. En 1794, Pierre Duret, le propriétaire, fait établir un moulin à bête dans le pigeonnier afin de l’utiliser pour moudre son grain. Au XIX ème siècle, les crises du phylloxéra et du mildiou font reculer la vigne, peu à peu remplacée par les jardins. Le pigeonnier est curieusement transformé en château d'eau.

pigeonnier          potager

Iconographie fonds privé Baron

Il accueille aujourd’hui le musée du maraîchage.

Un maire « éclairé » : Pierre Duret de la Plane, est le premier maire d’Eysines. En septembre 1789, il est élu président du 1er conseil municipal qui se tiendra au château. Intellectuel éclairé, il est favorable aux idées des lumières, aux découvertes agronomiques et à la philosophie nouvelle.
ll recevra également au château la visite de Tallien et d’Ysabeau, les envoyés de la Convention.

 

joomla template