Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Une route modifiée en 1880.

Avant 1880, la route départementale Vigean-Blanquefort était rectiligne. Cette « route du Médoc » ou « route des Grands Vins », après avoir descendu la côte du Vigean, franchissait le marais, et au niveau de l'entrée actuelle du parc de Majolan allait tout droit vers le Médoc, passant sur les terres du parc de Dulamon, pour se « raccrocher » à l'actuel boulevard Victor Hugo. Aujourd’hui encore, le souvenir de son tracé est marqué dans un chemin creux qui grimpe à travers la colline.

1route.vieux

route.vieuxphotos fonds privé Bret.

Pourquoi la route départementale a-t-elle quitté sa ligne droite ?

« Il faut signaler la grande fantaisie de Mme G. Piganeau à une époque où la circulation n’était de très loin ni importante, ni bruyante. Cette dame eut l’idée de faire déplacer la route départementale passant à son gré trop près du château Dulamon. Propriétaire des deux côtés de la route, ayant sur place à Bordeaux de très nombreuses relations à la Préfecture, aux Ponts et Chaussées, on argumenta que la côte serait plus facile à monter, bref le projet fut accepté, tous les frais étant à sa charge. La ligne droite de la route du Vigean fut brisée telle qu’on la retrouve aujourd’hui ».

Raymond Valet, Feuillets d’une mémoire, Publications du G.A.H.BLE, 1984, p.78.

 

joomla template