Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les patronymes blanquefortais.

Rappel historique : Les invasions barbares du Vème siècle détruisent l'Empire romain d'Occident. Les populations adoptent alors la coutume des vainqueurs, qui était la leur avant l'arrivée des Romains. Ils ne portent désormais qu'un nom individuel, qui ne se transmet pas d'une génération à l'autre. Ce système va perdurer jusqu'au Xème siècle.

Ce nom individuel peut être :

- le prénom (ou nom de baptême) est celui que l'on a reçu à la naissance ; on peut en posséder un ou plusieurs.

- le surnom (ou sobriquet ou plus tard chaffre ) est celui que l'on peut recevoir au cours de sa vie et qui peut se transmettre à sa descendance. (Pour plus d'informations sur les chaffres, cliquez ICI)

À partir du Xème siècle, le processus de création des noms de famille s'amorce. Face aux problèmes engendrés par un trop grand nombre d'homonymes, le nom individuel est peu à peu accompagné par un surnom. Ce phénomène se rencontre d'abord parmi les familles nobles, puis s'élargit à l'ensemble de la population à partir du XIIème siècle. Avec l'usage, ce surnom tend à devenir héréditaire ; il est nommé actuellement nom de famille ou nom patronymique en français.

Dans les registres de l’état civil de Blanquefort, le curé Dulau dans certains actes indique le « surname » qui est resté dans la langue anglaise.

L’écriture des surnames ou patronymes au 17ème siècle est fluctuant. (Pour plus d'informations, cliquez ICI)

Par exemple

1685 – 1712, Blanquefort : 13 personnes de la même famille avec un patronyme écrit 10 fois différemment : Teychiney, Taichiney, Tissineÿ, Teysiney, Tesineÿ, Teycheney, Teissiney, Techenei, Taichinay, Tisseneÿ.

1659 – 1713, Blanquefort : 30 personnes de la même famille avec un patronyme écrit 10 fois différemment : Hosteins, Hostein, Hosten, Hostens, Housten, Housten, Houstens, Osten, Ostein, Houstains.

Autre exemple de déformation à l’écrit d'un même patronyme : Baccay, Bacquay, Bacquey, Baché, Bacquei, Baquaye, Baquey, Baquié, Baquei et les mêmes avec la lettre au début du nom, Vaché, etc.

joomla template