Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La plantation d’un « mai ».

La jeunesse de Parempuyre a jusqu'à la fin des années 1970 (élections municipales de 1977) respecté la tradition : celle de la plantation d'un « mai ». Cette tradition a traversé en France plusieurs siècles. Le « mai » constitue une marque de respect du peuple à l'égard de ses élus, mais il rappelle aussi à ces derniers les devoirs de leur charge, s'il leur arrivait parfois de les négliger.

La plantation d'un « mai » a surtout lieu en milieu rural. Organisée au départ en l'honneur du maire et de ses adjoints, elle s'est étendue aux conseillers municipaux. Ainsi, on dressait au domicile de chaque édile un pin, au sommet duquel était fixé un petit drapeau ou écusson tricolore et au-dessous trois couronnes pour le maire, deux pour les adjoints, une pour les conseillers municipaux.

mai

Le jour de la plantation était dénommé « la mayade » et était fixé quelques jours après l'installation du conseil municipal nouvellement élu. Les jeunes gens, parfois de jeunes hommes mariés et même en 1971 des jeunes filles, qui se présentaient chez chaque élu, étaient accueillis avec chaleur. Un copieux « casse-croûte » bien arrosé leur était offert afin de les assurer de leur bienveillante sollicitude. Rien de très solennel dans cette démarche. Une ambiance bon enfant. Cependant, en fin de circuit, les derniers « mai » dressés avaient tendance à prendre un air penché comme la Tour de Pise, les gestes de ces jeunes gens n'étant plus aussi sûrs... et pour cause.

Les coutumes s'effacent et disparaissent, du moins à Parempuyre, mais cette tradition perdure encore dans le Médoc, les landes girondines et les départements limitrophes.

 

Texte et iconographie extrait de : Les feuillets n°3 de la mémoire, ouvrage collectif édité par le Comité d’animation communale de Parempuyre, 1995, p.78.

joomla template