Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

À l’aube de la Renaissance.

Le domaine de la Motte Caupène échoit par alliance dans la famille Lansac dont on sait peu de choses sinon qu'elle vend la propriété à François d'Alesme (que d'autres sources prénomment Guillaume) déjà propriétaire dans les marais, le 28 mai 1585, alors que sévissent les guerres de religion. conseiller au Parlement, messire d'Alesme devient seigneur de la Motte-Caupène et du Labouret, il décède en 1596, année de la signature de l'édit de réconciliation. Sa veuve, Catherine Lambert, hérite du domaine au nom de ses enfants. Le roi de Navarre devenu Roi de France, ldit de Nantes met fin, en 1598, aux guerres de religion. En cette fin du XVme siècle, la France entière se relève avec peine des combats fratricides.

Le XVIIème siècle s'ouvre sur une ère nouvelle. C'est à cette époque qu'est démembrée la chatellenie de Blanquefort avec pour conquence directe de donner ritablement aux seigneurs de La Motte Caupène le titre de seigneurs de Parrampuyre. Dame Catherine devient ainsi, en 1601, la première baronne de Parempuyre.

 Le partage de l'héritage entre le fils et la fille de messire Guillaume d'Alesme donne lieu, au début du XVIIème siècle, à la division de la Haute Justice en deux juridictions :

- l'une appelée de Parrampuyre, au sud, comporte le château de La Motte Caupène et la maison noble de Vallier,

- l'autre au nord, dénommée Isle d'Arès, échoit à la demoiselle d'Alesme.

pour connaitre le passé de la Motte-Caudène cliquez ICI

 

Texte extrait : Parempuyre, sa mémoire, ouvrage collectif édité par le Comité d’animation communale de Parempuyre, 1995, p.16-17.

joomla template