Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

La mairie.

Une mairie est construite en 1848, avec la « maison d'école ». Dans ce bâtiment, elle occupe, à l'origine, seulement le premier étage, le rez-de-chaussée étant réserà l'enseignement. Nous n'avons aucune certitude de l'endroit où se trouvait la mairie antérieurement à cette construction, mais, compte tenu de l'emplacement de l'église, il est fort possible que les élus aient siégé dans le corps de bâtiment sud de l'actuel Vieux Logis.

En 1898, après le part des élèves dans la nouvelle école, face à l'église (voir ce chapitre), les services de la mairie occuperont peu à peu l'immeuble dans son entier, lequel deviendra Atnée, soixante treize ans plus tard. En 1869, le projet de construire une nouvelle mairie au voisinage de l'église est étudié. Il est tout d'abord envisagé de placer cet édifice public entre les deux écoles, ceci afin de suivre la tradition. Un espace y est donc réservé. Abandonné, le projet ressurgira en 1929, 1933, puis en 1966 où l'idée de placer mairie et poste dans le jardin du presbytère est alors envisagée. Le 18 juillet 1969, le maire fait savoir au Conseil que le projet de construction d'une mairie avec logement de fonction destiné au garde-champêtre, a été approuvé et subventionné par le Ministère de l'Intérieur. Le maire est autorisé à procéder à l'adjudication des travaux et signe les marchés avec l'entreprise Rondeau.

L'édifice comporte, à l'est, une partie « bâtiment administratif » avec bureaux, accueil du public et salle du Conseil ; à l'ouest (côté rue de Macau) le logement de fonction fait face à l'accueil. Entre les deux corps de bâtiment, reliés au nord par la salle du Conseil, la cour intérieure est fermée par une grille en fer forgé. La municipalité siège pour la première fois dans cette mairie le 22 janvier 1971 ; c'est la dernière réunion que préside M. Hubert Durand-Dassier, maire depuis le 6 octobre 1935. Rapidement, les services administratifs et les élus vont se trouver à ltroit dans ce corps de bâtiment. Le logement de fonction est récupéré pour satisfaire aux besoins nouveaux d'une commune en pleine expansion. Ce ne sera pas suffisant pour répondre au développement des services administratifs et sociaux.

mairie    mairie1

photo fonds privé Bret

Aussi, un immeuble situé à deux pas, rue Maurice Fillon, est acquis et réno, est installé, outre les services sociaux, animation et police municipale, un vaste atelier comportant un garage pour le matériel et les véhicules communaux. Enfin, en 1990, des travaux d'agrandissement sont entrepris : la cour intérieure de la mairie devient salle d'accueil pour le public et la célébration des mariages. Il faut toutefois une délibération du conseil municipal (18 décembre 1990) pour officialiser le déplacement de la salle des mariages, durant les travaux, dans un salon du Vieux Logis. Nouveau retour aux sources, semble-t-il.

Texte et iconographie extrait de : Parempuyre, sa mémoire, ouvrage collectif édité par le Comité d’animation communale de Parempuyre, 1995, p.52-53.

joomla template