Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les guerres d'Indochine et d’Algérie. 

La Seconde Guerre mondiale a entrainé les guerres de décolonisation et la France a connu deux périodes difficiles en Indochine et en Algérie :

Guerre d’Indochine :   nous n’avons pas à ce jour de documents sur cette période concernant la commune de Blanquefort.

Guerre d’Algérie : cette guerre (1954-1964), longtemps niée, car on ne parlait pudiquement que des « événements », a fortement marqué les jeunes Blanquefortais de 20 ans qui ont effectué tout ou partie de leur service militaire comme appelés du contingent pour seconder les troupes de l’armée française. Peu de traces écrites de cette tragédie dont on sait qu’elle a été traumatisante pour ces jeunes, peu et mal préparés à affronter la réalité sociologique et géopolitique de la décolonisation en Algérie, compliquée il est vrai par la forte présence des pieds-noirs.

Il reste à écrire sur cette guerre, recenser les anciens blanquefortais du contingent qui sont allés là-bas, recueillir leur expérience : pas de mort connu, ni de blessé, mais le silence a recouvert les chocs psychologiques reçus pendant les longs mois passés, de 12 à 24 ou même 28 mois pour un bon nombre d’entre eux. Dix anciens appelés du contingent ont cependant témoigné sur un des épisodes les plus marquants de l’histoire coloniale française dans l’ouvrage : Algérie, Blanquefort, une histoire de mémoire, (cf. bibliographie, cliquez ICI).

joomla template