Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Victimes eysinaises de la guerre 14-18 dont le patronyme commence par T et V.


Ces notices concernent tous les morts inscrits sur le monument aux morts. 

Le prénom usuel est en caractères gras ; il est souligné lorsqu’il figure parmi les prénoms de l’état civil, il est placé entre guillemets dans le cas contraire ; il s’agit alors d’un surnom, usage très courant à cette époque.

  • Theil (ou Thel) Ferdinand. Né le 25.2.1886 à Bordeaux, fils de François et de Catherine Berniard, époux de Elisabeth Jeanne Richer. Tué à l’ennemi le 27.5.1915 à Fismes (Marne). Cavalier au 10° Hussards. Acte de décès transcrit à Blanquefort le 27.4.1916. Porté aussi sur le monument de Blanquefort.

Pourquoi  choisir  Thiel Ferdinand (Thel dans l’église). Il n’existe aucun Theil ou Thel habitant à Eysines en 1906 et 1911. Aucun avis de disparition ou de décès à ce nom n’est conservé dans les archives communales, aucun acte de décès n’a été transcrit à Eysines. Le 31.8.1914, par décision du préfet de la Gironde, madame Thiel habitant à Eysines perçoit l’allocation « soutien de famille » comme épouse de mobilisé. C’est la seule trace qui ait pu être trouvée à Eysines avec son acte de mariage le 11.9.1913.

  • Tougne Jean « André ». Le 6.7.1915 à Eysines, décès de Jean André Tougne né à Queyrac le 18.3.1895, fils de Jean Tougne et de Marie Esmery instituteurs en retraite. Mobilisé, malade, a quitté l’hôpital et est décédé chez lui.Pas de mention « Mort pour la France » sur son acte de décès.

  • Tougne Georges. Né le 21.10.1882 à Prignac et Cazelles (33), fils de Jean Tougne directeur d’école, époux de Rose Claverie, employé de commerce à la Pharmacie Normale de Bordeaux. Mort pour la France le 26.2.1916 « disparu au combat » dans le naufrage du Provence II au large de la Crète. 3° RIC. Jugement du 23.8.1917 Cherbourg transcrit le .9.1917 à Cherbourg « sans indication de domicile ».

  • Vanelli Alexandre. Né le 2.6.1895 au Taillan, fils de Joseph Xénon et de Louise Belloc, époux de Jeanne Bassibey, cultivateur. Mort pour la France le 16.9.1914 à la Ville au Bois (Aisne), disparu au combat. 2°classe clairon au 18° RI,. Jugement du 16.6.1920 à Bordeaux. Acte transcrit le 29.7.1920 à Blanquefort.

  • Villemeur Augustin Félicien. Né le 25.6.1881 à Eysines, fils de Dominique et d’Anna Murat, + le 8.11.1915 à Itongo (Cameroun). Lieutenant de l’infanterie coloniale au Batail-lon de l’Oubangui. Numéro matricule inconnu. Acte trans-crit à Eysines le 20.6.1916.

    Le Cameroun était, depuis 1884, colonie allemande. Les troupes françaises de l’Oubangui-Charri combattaient sous commandement belge. C’est ainsi que le lieutenant Villemeur a été fait Chevalier de l’Ordre de Léopold.





 


joomla template