Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Lieux-dits du secteur B de Parempuyre Ouest.

Découpage de la carte générale de Parempuyre en 5 secteurs : 

o.plan

 Limites géographiques du secteur B, Parempuyre Ouest :

- nord : jalle de Lauga, limite Ludon-Médoc

- sud : limite de Blanquefort

- ouest : rue des Compagnons d'Emmaüs, limite du Pian-Médoc.

- est : côté ouest des rues de Bordeaux et de Macau.

 o.ouest

 18 lieux-dits (de l'est vers l'ouest) font l'objet de notre étude. La Naoude et Grand ne figurent plus sur le cadastre actuel (sont inclus dans Landegrand). Bel Air est à la fois sur le territoire de Blanquefort et de Parempuyre.

- Le Lauga : ancien communal (terrain municipal mis à la disposition des éleveurs de la commune). Sur le gascon Augar « terrains marécageux » sont formés les noms de lieux Lauga,Dauga, Laugaret.

- Bigeau : il pourrait s'agir d'un nom germanique de l'époque franque. La racine big courbé, infléchi est à la base des mots bigeau et bigot. L'inflexion du chemin à cet endroit doit être à l'origine de cette appellation.

- Terrine : vient de terre. Ce lieu-dit existe au XVIIIe siècle. Egalement dénommé sur des actes notariés fin XIXe siècle-début XXe siècle « La petite place ».

- Vassivey : les mots gascons bacibie : berger et bassius ou bassivas qui surveille les brebis forment les noms de lieux Bacibey (1843) puis Vassivey. Évoque le berger qui garde les brebis.

- Bigot : même origine que le lieu-dit Bigeau.

- Crébadin : mot patois : secteur très sec où la végétation « crevait » par manque d’eau.

- Le Procurayre : issu du latin procurator : procureur en patois. En béarnais parcurayre. Un officier de l'administration aurait habité la maison du n° 4, il y a deux siècles.

- Arboudeau (Bois d’Arboudeau) : arbouler ou arboulot sont des arbrisseaux. Arboulin : adjectif (qui plait à l’arbre). Lieu où les arbres se plaisent.

o.arboudeau


- Bel air : situation de la parcelle. Le caractère laudatif bel devient le plus important : bel air, bellevue.

o.belair

 

- Carrière de Bos ou Carrière du Bos : d’innombrables lieux-dits sont formés sur « bosc » bois. Carrière était probablement un chemin empierré et carrossable.

- Le Lugat : issu du latin lucus : bois sacré, forêt, mais également de luc, lugue : vieux bois ; également appelé par les autochtones « le camp » (acte notarié).

- Longues courrèges : courèges : champ long et étroit. La forme des parcelles cultivées est indiquée dans les lieux désignés Courrège. L’adjectif longues désigne la forme allongée de ces parcelles. Un acte notarié indique sur le même lieu une pièce de fonds en gravière dite « la barette ».

- Bois de Gaillot : semble provenir du patronyme Gaillot.

- Le Bourdillot : signifie petite plantation de vignes, attesté par le suffixe ot : petite. Vient de Bourdieu (gascon bordiu). Les dérivés bordil, bordilar, ont le sens de domaine d’une borde.

- La Naoude : hydronyme. Signifie creux d’eau : mare, étang en patois. Ne figure plus actuellement sur le cadastre (aujourd’hui Landegrand).

- Landegrand : issu de lande. Est utilisé quand il désigne des friches. Est déterminé par l'adjectif grand. Landegrand : grande lande.

o.moulin

 

- Grand : ne figure plus sur le cadastre. Grand s’applique à un lieu-dit (actuel Landegrand) qui s’est dédoublé par la suite.

- Partie des Filles : ne figure plus sur le cadastre. Se nomme aujourd'hui Le Bourdillot. « Filles » et « Partie des Filles » font allusion aux Filles de la Charité instituées en 1702 par la confrérie de la Charité. On retrouve cette parcelle dans la succession de M. et Mme Rondeau. Elle faisait partie intégrante du lieu-dit les Filles. Cette parcelle a été dédoublée lors de la création en 1853 de la route reliant Blanquefort à Macau.

o.fille


Texte et iconographie extrait de : Les feuillets n°3 de la mémoire, ouvrage collectif édité par le Comité d’animation communale de Parempuyre, 1995, p.29-37.

joomla template