Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Les recensements en France.

Aux archives départementales de la Gironde, on trouve dans la série M (6 M) les recensements effectués en principe tous les 5 ans depuis 1836, soit en 1836, 1841, 1846, 1851, 1856, 1861, 1866, 1872, 1876, 1881, 1886, 1891, 1896, 1901, 1906, 1911, 1921, 1926, 1931, 1936, 1946...
Il y a eu quelques variations par rapport à la théorie qui prévoyait tous les 5 ans ; pour raisons de guerre le recensement de 1871 a été fait en 1872 et les recensements de 1916 et 1941 n'ont pas eu lieu.
Depuis la 2ème Guerre mondiale, le rythme est moins soutenu : 1946, 1954, 1962, 1968, 1975, 1982, 1990 et 1999.
Le gros avantage des recensements, c'est que la loi des 100 ans ne s'applique pas à eux. Les recensements sont communicables au bout de 30 ans et on peut donc les consulter jusqu'à celui de 1968 inclus.
On accède alors à des informations sur la composition du foyer et à son évolution : grands-parents, parents, enfants, belle-fille, cousins, enfants en nourrice, domestiques, etc.
Les renseignements qui y figurent sont variables selon les années (le plus complet et le plus volumineux est celui de 1851) ; le nom, le prénom, sont indiqués dans tous les recensements.
De 1836 à 1901 figure l'âge de la personne, de 1906 à 1936 l'année de naissance et depuis 1946 la date de naissance complète.
Le lieu de naissance est inscrit en 1872, 1876 et à partir de 1906.
La position dans le ménage est donnée à partir de 1881 ; chef de famille, sa femme, son fils, sa fille, sa bru, sa mère, etc.
Entre 1836 et 1876, il est indiqué si la personne est mariée, célibataire ou veuve.
La profession est indiquée dans tous les recensements et de 1901 à 1936 ; il y est également consigné si la personne est patron, ouvrier ou employé avec éventuellement le nom du patron.
La nationalité figure en 1851, 1872, 1876 et depuis 1886.
Les religions, infirmités et maladies sont mentionnées seulement dans le recensement de 1851.
L'adresse est systématiquement donnée et depuis 1962 figure la commune de résidence lors du recensement précédent.
Difficulté des recensements, le classement n'est pas dans l'ordre alphabétique, mais par adresse, rue, quartier, hameau et si l'on ne connaît pas l'adresse et que la ville comporte quelques milliers d'habitants, cela peut être (très) long.
Les recensements récents sont dans la série 6M des archives départementales.
Des recensements ont eu lieu auparavant, mais le plus souvent il s'agit de dénombrement : nombre d'homme, femme, enfant par foyer ou bien ces recensements étaient limités à une ville. Tous les recensements sont également en série F des archives communales. Les recensements sont une source de renseignements riches qui complète l'état civil. En effet ce dernier ne donne (dans le cas général) des informations sur une personne qu'à 3 instants : la naissance, le mariage et le décès. Le recensement donne des infos sur une personne tous les 5 ans.


joomla template