Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Hommage aux châteaux disparus de la commune.

Blanquefort possède un ensemble de châteaux remarquables  dont la plupart sont conservés et entretenus, bien qu’affectés de nos jours à d’autres usages que la résidence d’été de grands familles bordelaises.

Pour découvrir l'inventaire des châteaux de la commune, cliquez ICI. Pour connaitre la classification des demeures et châteaux sur la commune de Blanquefort, cliquez ICI.

Malheureusement, certains d’entre eux ont mal résisté aux injures du temps ou aux dégâts causés par nos contemporains. C’est à eux que nous rendons hommage.

Gilamon. Nom du domaine où se dressait le château de Gilamon dit aussi château Puyastruc ou château « l’archevêque » ou bien encore Château d’Albessard. Il est situé sur le point le plus haut de la commune. Ce château, ancienne maison noble, de la fin XVIIème siècle, a été entièrement reconstruit en 1874 puis incendié le 2 août 1926 (d’où son surnom de château Brûlé). Après l’incendie criminel qui le détruisit en août 1926, les ruines furent vendues en 1933 à M. Franck Pierre Massart-Weil de Bordeaux qui le reconstruisit à son goût, en suivant le plan au sol de l’ancienne demeure.

gilamon2

L'entrée du domaine de Gilamon avec le châlet du concierge qui subsiste toujours.

gilamon

Fleurennes. Plus récemment, l’extension de la zone industrielle a entrainé la destruction totale du château Fleurennes par l’entreprise Bardinet, ce que l’on ne tolérerait sans doute plus aujourd’hui. Il ne nous reste plus que les serres et le vieux chai en souvenir.

fleurennes

 

Les serres qui n'ont pas été détruites.

serre.fleurenne


Saint Louis. Autre destruction, celle du clos Saint-Louis, situé à l’emplacement actuel du Centre communal d’action sociale.

saint-louis

CPA fonds numérique privé Césard.

D’autres châteaux n’ont pas disparu, mais sont en grand danger de ruine.

Dillon. L'état d’abandon total du château Dillon qui dépend du ministère de l’Agriculture et qui le laisse périr sans vergogne depuis de nombreuses années est le plus scandaleux. Peut-être sauvera-t-on la façade, en souvenir ?

dillon1

CPA fonds numérique privé Césard.

Les chais anciens sont sauvés et servent de salles de réception.

dillon

CPA fonds numérique privé Césard.

Cambon. Ce château, en face de l’église de Cachac, est bien dégradé, son parc a été racheté par la municipalité qui en a fait un parc public, en sauvant le petit temple d’amour érigé en 1740, année de construction du château primitif.

cambon

cambon1CPA fonds numérique privé Césard.

Campot. Le château Campot (ou Campau), proche de Cambon, est abandonné et très abimé, mais un espoir récent de sauvetage est survenu.

campau

Béchon. Le château du Béchon a été inséré dans le lycée agricole, devenu lycée Jean Monet. On ne voit plus sa façade.

bchon

CPA fonds numérique privé Césard.

Tanaïs. Un sauvetage de justesse : le château Tanaïs, mutilé depuis 1943 (occupation par les Allemands, puis utilisé comme camp de l’armée française), a eu sa toiture refaite par la municipalité de Blanquefort ce qui préserve le bâtiment.

tanais

La municipalité a aussi ré-aménagé les chais pour y créer une salle (avec cuisine et toilettes) qui peut être louée  pour fêter des heureux événements.

tanais.facade

photo fonds privé Bret.


joomla template