Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Le château du Tiran.

Il était situé au nord-est de la commune. Le Poujeau de la Capelle en constituait la défense avancée. Il est aujourd'hui rasé, mais des souterrains subsistent. Dans un manuscrit découvert au XIXe siècle, dans la bibliothèque ducale de Wolfenbüttel (Allemagne), intitulé Recognitiones feodorum et provenant du bureau des finances de Guyenne, se trouve une pièce dont Jules Delpit fit une étude en 1841.

Il s'agit d'un « Acte accompagnant la cérémonie d'hommage » que nous transcrivons en entier : « Édouard, premier-né de l'illustre roi d’Angleterre, à tous ceux auxquels les présentes lettres parviendront, salut. Sachez que, par devant nous comparaissant en personne, Gombaud de Tiran, damoiseau, a déclaré libres ses alleux plus bas désignés et les a reçus de nous par hommage lige et pour le service d'un jeune aigle de mer à notre connétable bordelais, qui pour lois sera payable par lui-même et par ses héritiers dans Bordeaux, à titre de reconnaissance à muances de seigneurs ; voulant néanmoins être tenu aux services durs et accoutumés pour les susdits alleux. Le dit Gombaud, en effet, a reçu de nous Tiran et tout ce qu’il y possède et doit y posséder, et tout ce que d'autres tiennent de lui en fief dans la paroisse de Saint-Médard de Jalès, excepté le village qu'on appelle Bosc. Et tout ce que le seigneur de Tiran possède dans la paroisse de Saint-Martin d’Eysines, à raison du domaine de Tiran, excepté le fief qui est appelé Laforest. Et tout ce qu'il possède dans la paroisse de Saint-Hilaire du Taillan, à raison du même domaine et le village de Membisos dans la paroisse Saint-Vincent de Lacanau et tout ce que l'on tient de lui dans la même paroisse. Et tout ce qu'il possède et doit posséder dans la paroisse de Moulis. Et la dîme entière de Ballac dans la paroisse de Saint-Laurent de Médoc et tout ce que le même Gombaud possède et doit posséder dans la paroisse de Cussac et de Sainte-Gemme. Lequel hommage et tout ce que dessus, sauf notre droit et celui d'autrui, nous avons en tout reçu de lui-même. »

Guy Dabadie, Histoire du Médoc, imprimerie Samie, Bordeaux, 1954, 108-109.

joomla template