Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

L’Antiquité.

La commune de Parempuyre a aussi livré des vestiges d'antiquité et des restes de l'emprise de la voie romaine qui furent recensés les auteurs précités, Jouannet et Piganeau, ainsi que par le grand Camille Julian en 1890. Ces auteurs voyaient dans cette chaussée la voie qui unissait Burdigala à Noviomagus (novio=nouveau, magus=marché), deuxième emporium (ville de commerce ou port) et cité mythique des Bituriges Vivisques dont l'implantation réelle suscite encore des controverses, Noviomagus à Brion ou bien au large de Soulac ?

Étude historique du terroir de château Cantemerle, Grand cru classé en 1855, Jean-Pierre Salles, avril 2003, 208 pages, Société Albedo, Gaillan-en-Médoc, p.17.

La période antique.

Au lieu-dit la ville, à 1 km environ au nord du bourg, avant 1837, F.-V. Jouannet décelait la présence de vestiges d'antiquités, lui faisant penser que la voie romaine (de Bordeaux à Noviomagus) passait sur le site : Jouannet (F.-V), 1823-1824, l, p. 164; 1837-­1839, II, 1, p. 139 ; Jullian (C.), 1890, II, p. 233 ; Piganeau (E.), 1897, p. 6.

Texte extrait de  « Carte archéologique de la Gaule, pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel Provost. Page 98 : le canton de Blanquefort dans La Gironde 33/1 par Hubert Sion, avec la collaboration du service Culture et Archéologie du Conseil Général de la Gironde. Diffusion : Fondation Maison des Sciences de l’Homme. Paris 1994. Canton de Blanquefort (Insee 06). 46 - Parempuyre (Insee 312). »

Découvertes archéologiques pour la période de l’Antiquité.

IV- Époque gallo-romaine.

Nom du site : La Villa.

Désignation : construction.

Conditions de la découverte : première découverte dans la première moitié du XIXème siècle.

Présentation sommaire : de nombreux auteurs ont envisagé, à partir du toponyme, l'existence d'une villa gallo-romaine sur ce site. Les « traces d'antiquités » signalées par F.-V. Jouannet n'ont pas été décrites, mais elles semblent ne pas avoir l'ampleur espérée sur un site de villa. Sa position en limite des marais est cependant intéressante et mérite d'être signalée. Une « voie romaine » serait attestée au même endroit.

Datation : époque gallo-romaine.

Lieu de conservation : inconnu.

Parempuyre (N° I.N.S.E.E. 33 2 06 312). Arrondissement : Bordeaux - Canton : Blanquefort - Commune : Parempuyre - Diocèse : Bordeaux - Archiprêtré : Moulis - Vocable paroisse : Saint Pierre de Parempuyre.

Texte extrait de la thèse universitaire de Doctorat, « Les rivages de l'estuaire de la Gironde du Néolithique au Moyen Âge », Didier Coquillas, Université Bordeaux III, 2001, tome II-1.

 

 

 


joomla template