Accueil
Le Canton
Blanquefort
Eysines
Parempuyre
Le Pian-Médoc
Ludon-Médoc
Macau
Saint-Médard-en-Jalles
Le Haillan
Le Taillan-Médoc
Saint-Aubin-de-Médoc
Bruges
-------------------------------
-------------------------------
Mode d'emploi
-------------------------------

Lettre d'information




Joomla : Porte du Médoc

Rechercher sur le site

Balade à Eysines.

Eysines, le « lieu où l'on est à l'aise » en ancien français, a su sauvegarder sa zone maraîchère, avec des variétés de légumes réputés, et de grands espaces de verdure où il fait bon se promener.

* La zone maraichère.

Drainé dès le XIIème siècle, le marais d'Eysines a cédé la place à des terres riches en alluvions, particulièrement favorables à la culture de légumes. En 1911, le « potager de Bordeaux », comme on le surnommait, comptait 208 ha de jardins et le maraîchage occupait plus de 600 personnes, soit près d'un habitant sur quatre. Aujourd'hui, la zone maraîchère qui s'étend sur 162 ha au nord de la commune, le long de la Jalle, compte une vingtaine d'exploitations. Certaines développent une culture hors sol, mais les exploitations traditionnelles sont encore majoritaires. Des visites organisées par l'association Connaissance d'Eysines permettent de découvrir les modes de culture, sous serre ou en plein champ et les espèces végétales caractéristiques (comme la citrouille et la pomme de terre qui est fêtée chaque année en juin). Point de départ de la visite, la cabane du maraîcher située dans le marais, à l'extrémité de la rue du Prado, évoque la vie quotidienne des maraîchers.

Visites sur rendez-vous au 05 56 28 46 62.

* L'écomusée du maraîchage et le potager pédagogique.

Cet écomusée associatif loge dans le pigeonnier classé Monument historique du château de Lescombes. Les pigeonniers ne servaient pas seulement à faire joli : leurs hôtes débarrassaient les cultures des pucerons, chenilles et autres parasites. Envie d'en savoir plus ? L'exposition « Des labours à la soupe » évoque les travaux du maraîchage, l'adaptation des outils aux sols, l'évolution des savoir-faire et des besoins alimentaires. Les outillages plus encombrants et les charrettes se trouvent sous le hangar juste à côté. Visite de l'écomusée, 198 avenue du Taillan, le 1er dimanche du mois de 14 h à 18 h, ou sur RV auprès de l'association Connaissance d'Eysines au 05 56 28 46 62.

Au potager pédagogique du même château, le jardinier municipal apprend aux enfants les gestes du jardinage. Des ateliers y sont aussi organisés. L'espace abrite également des variétés locales : entre autres, la pomme de terre et la carotte d'Eysines.

Plus d'infos : mairie d'Eysines au 05 56 16 18 11.

* Les parcs publics.

Le parc de Lescombes offre près de 1,5 ha de nature en centre-ville. Les promeneurs apprécient son calme, la beauté et la variété des espèces rares en provenance des cinq continents : charme, magnolia, ginkgo biloba, marronnier...

Le domaine du Pinsan est une ancienne gravière transformée par la commune. Aujourd'hui, cet espace vert majeur de 50 ha accueille une plaine des sports avec piscine, tennis, parcours sportif, salle omnisports, salle festive, bois et théâtre de verdure.

Au parc du Vigean, les 3,5 ha d'espaces boisés, de clairières de jeux et d'aires de détente font la joie des promeneurs. Plus de 300 arbres ont été conservés, de nouvelles variétés ont été plantées, et des cheminements ont été aménagés pour traverser les différents espaces, dont une magnifique bambouseraie.

Le parc Gramond se situe à proximité de la crèche et de la résidence pour personnes âgées. Ses 7,4 ha se distinguent par des arbres remarquables : orme du Caucase, cèdre à encens, cèdre du Liban, charme, érable argenté, ginkgo biloba, hêtre, marronnier rouge, metasequoia, peuplier, tilleul et tulipier... Un terrain de jeux pour les enfants, la mise en valeur des ruines de l'ancienne maison noble et une aire de pique-nique complètent le tout.

Le parc de La Forêt est relié au parc Gramond par un sentier pédestre. Il se situe dans un vaste espace vert aménagé. 5500 m², dont un terrain de base-ball et un espace de jeux pour enfants, ont déjà été équipés dans la partie boisée qui jouxte l'école.

* Le pont du moulin blanc.

A la fin du XIXème siècle, le moulin blanc a cessé de produire de la farine pour se reconvertir dans la production de pains de glace, puis la maison du meunier est devenue un restaurant. Le pont du moulin blanc, à proximité, a été entièrement reconstruit en 2010. Il avait été créé au début du XXème siècle pour relier les zones maraîchères d'Eysines et du Taillan-Médoc, de part et d'autre de la Jalle. Aujourd'hui, le nouvel ouvrage, long de près de 16 m, est très fréquenté par les riverains, les exploitants agricoles et les amateurs de balade, à pied ou à vélo.

Plus d’infos : www.ville-eysines.fr

Source : plaquette de 28 pages « L’été des Jalles » éditée par la CUB (Communauté urbaine de Bordeaux) en 2012.

 

joomla template